Skip to main content

Un «message a été passé» aux Blackhawks afin qu'ils retournent en séries

Rater le tournoi printanier a été un « signal d'alarme qui devait se produire »

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO - Les Blackhawks de Chicago s'imposent eux-mêmes une pression afin de retourner en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.
 
« À l'interne, le message a été passé. Nous en avons discuté sur une base régulière, a déclaré le président des Blackhawks John McDonough jeudi. J'ai une grande confiance envers toutes ces personnes. Nous sommes dans un domaine qui exige des résultats, et c'est la même chose pour nous. Depuis mon premier jour ici, les attentes sont très élevées. »
 

Les Blackhawks ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2007-08 la saison dernière, ce qui a remis en question la sécurité d'emploi de l'entraîneur Joel Quenneville et du directeur général Stan Bowman.
 
« Cette année, nous avons tenté de tourner la page le plus rapidement possible, a expliqué McDonough. Ce ne fut pas plaisant. Lorsque nous étions en mars et qu'il devait évident que nous n'allions pas participer aux séries, c'était difficile. Nous étions sur un nuage depuis neuf ans, et c'était très agréable. Peut-être qu'il s'agissait d'un signal d'alarme qui devait se produire. Ça nous a peut-être ramené sur terre. »
 
En avril, McDonough a indiqué que Quenneville et Bowman allaient tous deux conserver leur poste en vue de la prochaine saison. Le 4 juin, le propriétaire Rocky Wirtz a confié au Crain's Chicago Business que des changements allaient être apportés après les Fêtes si les Blackhawks ne jouaient pas à la hauteur des attentes. Le 27 juillet, Wirtz a indiqué au Chicago Sun-Times qu'il croyait en Quenneville et Bowman et qu'il ne tentait pas de leur envoyer un message avec ses commentaires.
 
À la fin du mois d'août, l'ailier droit Patrick Kane a mentionné que les vétérans des Blackhawks s'entraînaient comme s'ils avaient quelque chose à prouver.
 
« Chacun des joueurs de cette formation fait partie de notre noyau, que ce soit le 13e attaquant, le septième défenseur, le gardien auxiliaire, l'entraîneur-chef ou ses adjoints, a expliqué McDonough. Nous allons avoir besoin de la contribution de tout le monde. Il est facile de pointer du doigt quatre ou cinq joueurs et de dire qu'ils n'ont pas fait le travail et qu'ils doivent être meilleurs. Tout le monde doit faire mieux. Je dois faire mieux, Stan doit faire mieux, Joel doit faire mieux. »
 
Le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews a ajouté que la LNH devient de plus en plus compétitive chaque saison, mais que les attentes demeurent élevées à Chicago.
 
« Les défis sont nombreux en puisque la ligue est tellement forte aujourd'hui, et pour obtenir du succès, il faut vraiment travailler fort, a résumé Toews. Nous voulons simplement trouver une manière de retourner en séries, et aller de l'avant à partir de là. Il faut que notre expérience et notre jeunesse unissent leurs forces. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.