Skip to main content

Sullivan a tranché : ce sera Murray

L'entraîneur des Penguins met fin au suspense en confirmant la présence du jeune gardien pour le match no 6

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

CRANBERRY, Pennsylvanie - Mike Sullivan n'a pas fait perdurer le suspense, lundi, en dévoilant l'identité du gardien que les Penguins de Pittsburgh enverront dans la mêlée en vue du sixième match de la série contre les Capitals de Washington, mardi.

« Matt Murray », a répondu l'entraîneur des Penguins à la première question que les journalistes lui ont posée, à l'issue de la séance d'entraînement de l'équipe.

 

Au lendemain de la défaite de 3-1 encaissée à Washington dimanche, Sullivan avait suscité des débats en ne voulant pas se prononcer.

Le vétéran Marc-André Fleury est prêt à prendre le relais, mais il n'a pas joué depuis le 31 mars.

La décision de continuer avec le jeune Murray est très logique, au moment où les Penguins tenteront d'achever les Capitals à domicile dans la série de deuxième tour de l'Association de l'Est entre les deux équipes. Le jeune gardien montre une moyenne de buts alloués de 1,96 et un pourcentage d'arrêts de ,937 en séries éliminatoires. Il a remporté les six matchs qu'il a disputés au Consol Energy Center en 2016, incluant trois en séries.

« Nous tentons de faire la meilleure chose pour le groupe en tenant compte des circonstances, a expliqué Sullivan. Marc-André est un formidable gardien, c'est indéniable. Malheureusement pour lui, il a subi une blessure vers la fin de la saison qui l'a contraint à l'inactivité pendant une longue période. Ce sont des circonstances difficiles. Ce n'est de la faute de personne. C'est comme ça. Notre tâche consiste à bien gérer la situation. »

Chez les joueurs, on ne voyait pas la nécessité de procéder à un changement de gardiens, parce qu'on juge que Murray s'acquitte bien de sa tâche.

« Il n'y a pas de bibittes nulle part. On ne cherche rien, okay? », a d'abord réagi le défenseur Kristopher Letang en présence d'un groupe restreint de journalistes francophones.

Letang n'a par la suite pas emprunté de détour quand on lui a demandé s'il s'attendait à un changement devant le filet.

« Non, a-t-il répondu. Je dis ça, et je suis très proche de Marc-André. Je souhaite de tout cœur qu'il reprenne sa place et qu'il nous aide à gagner la Coupe Stanley. Ç'a été une saison difficile pour lui. Il a subi deux commotions cérébrales.

« C'est une situation sur laquelle personne n'a de contrôle. Tu ne veux pas semer le doute dans l'esprit de personne », avait renchéri Letang avant l'annonce de Sullivan.

Fleury a reconnu que c'est plus difficile pour un gardien que pour un joueur d'être réintégré au cœur de l'action à la suite d'une longue période d'inactivité.

Mais qu'à un moment donné, il faut bien effectuer un retour au jeu un jour.

« En séries, les matchs sont plus importants et c'est plus intense, avait-il relevé. Pour un gardien, les répercussions sont plus grandes. Si tu reviens au jeu et que tu perds, ton équipe est dans le pétrin. Pour un joueur, c'est moins pire. »

Maatta de retour?

Les Penguins pourraient saluer le retour au jeu du jeune défenseur Olli Maatta, qui s'était blessé au cours de la rencontre inaugurale de la série.

Maatta s'est entraîné sans aucune contrainte avec ses coéquipiers. Il a formé un duo en compagnie de Trevor Daley, prenant part aux exercices de la seconde unité en supériorité numérique.

Sullivan a indiqué qu'on patientera afin de voir comment Maatta va se sentir à la suite de la séance de lundi avant de prendre une décision finale dans son cas, uniquement avant le match.

Le défenseur finlandais a été ébranlé par une mise en échec tardive de Brooks Orpik dans le match no 1.

Le défenseur des Capitals a écopé d'une suspension de trois matchs qui a pris fin samedi.

 

En voir plus