Skip to main content

Roy était très heureux de partager ce moment d'histoire avec Brodeur

LNH.com @NHL

MONTREAL - Patrick Roy était heureux de partager ce moment d'histoire avec Martin Brodeur. Après avoir rencontré les médias après la rencontre, Roy est demeuré dans la salle afin de saluer Brodeur.

"Je sais tout ce qu'il a dû faire pour en arriver là, a dit Roy sans aucune amertume. Il mérite tout ce qui lui arrive."

Roy a fait valoir que sa présence lui rappelait d'excellents souvenirs de sa propre carrière.

"Je ne me suis jamais vraiment arrêté à ma carrière depuis ma retraite, a-t-il mentionné. Mais ce soir, de beaux souvenirs me sont revenus en mémoire. Je me souviens d'avoir rencontré la famille Sawchuk et son fils lorsque j'ai amélioré le record (de Terry Sawchuk) à Washington. Ce fut pour moi un très beau moment. C'est pourquoi je suis si heureux d'être ici ce soir. C'est un grand moment pour le hockey et la Ligue nationale."

Roy a mentionné avoir beaucoup d'admiration pour Brodeur, qui est de six ans son cadet.

"Martin est un athlète vraiment spécial, a-t-il dit. Il a été capable de performer à un très haut niveau pendant plusieurs années. J'espère qu'il pourra battre le record dès mardi."

Roy estime que ce record est important.

"Ils sont tous importants, a-t-il noté. Je me souviens d'avoir été très fier lorsque je l'ai battu.

"Il s'agit d'un grand record pour un gardien, a-t-il poursuivi. C'est aussi un record d'équipe et c'est très bien d'en faire partie. Martin devrait être fier pour lui et pour ses coéquipiers."

Roy a fait un commentaire intéressant au sujet de Brodeur et de sa longévité.

"Son approche est différente de la mienne. A 37 ans, je pensais déjà à me retirer. Mais, lui, il va pouvoir continuer encore trois, quatre ou cinq ans. Je pense que son absence (quatre mois) lui a fait réaliser son amour du hockey."

Roy s'est aussi dit émerveillé par le retour de Brodeur après une absence de 50 matchs. Depuis, il a maintenu un dossier de 7-1-0.

"Il joue avec beaucoup d'aplomb malgré une aussi longue absence. C'est impressionnant. Il m'a dit qu'il s'était entraîné fort tout l'été. Sans doute pour battre mon record. On peut se demander maintenant où il va s'arrêter?"

Brodeur pourra battre le record mardi, jour de la St-Patrick.

En voir plus