Skip to main content

Robert Lang pour relancer Latendresse et Sergei Kostitsyn?

LNH.com @NHL

MONTREAL - Robert Lang pourrait se retrouver, vendredi, à Columbus, au centre de deux jeunes joueurs dont le rendement offensif va en décroissant depuis quelques matchs. S'il n'a encore rien confirmé, Guy Carbonneau semble vouloir garder Christopher Higgins à la gauche de Saku Koivu et d'Alex Tanguay, tout en jumelant Lang à Guillaume Latendresse et Sergei Kostitsyn.

A sa troisième saison dans la Ligue nationale, Latendresse affiche un niveau de confiance plus élevé qu'à ses débuts dans le circuit Bettman. En 10 matchs, il a récolté sept points (1-6-7). Il a toutefois été limité à une seule passe à ses cinq dernières rencontres. Il a aussi maintenu un différentiel de moins-1 durant cette période. Malgré cette baisse de régime, on ne peut accuser le jeune attaquant de 21 ans de se traîner les pieds. Il a quand même distribué 17 mises en échec, un sommet dans l'équipe au cours des cinq derniers matchs.

"Je n'ai aucun problème à changer de trio, a déclaré Latendresse après l'entraînement de mardi. Chris a bien joué durant la troisième période contre les Islanders. C'est normal qu'il garde sa place.

"De mon côté, je suis à l'aise avec Lang et Sergei. On se parle sans problème. Je pense aussi que ce trio peut créer de belles choses. On pourrait même former un des deux premiers trios dans certaines équipes.

"J'ai joué avec Lang durant le camp d'entraînement. Quant à Sergei, il sera un jour le meilleur compteur de l'équipe", a-t-il ajouté.

Un manque d'effort

Le rendement de Kostitsyn est plus inquiétant. Le frère cadet d'Andrei a obtenu deux buts et deux passes à ses trois premiers matchs. Depuis, il a été blanchi en plus d'afficher un différentiel de moins-2 même s'il profite d'un temps d'utilisation supérieur à 14 minutes (14:39) par rencontre. Carbonneau n'hésite pas non plus à l'employer en supériorité numérique.

"Il se cherche, constate Carbo. En même temps, il ne travaille pas autant qu'il le devrait.

"Sergei possède une vision du jeu extraordinaire. Il a aussi de très bonnes mains. Mais des fois, il se sert trop de ces éléments au lieu de travailler et de patiner", a ajouté l'entraîneur.

Carbonneau rappelle que Sergei n'a que 21 ans et qu'il compte moins de 100 matchs dans la LNH. Carbo n'est pas disposé pour autant à tout laisser passer.

"Il n'y a personne d'aveugle dans l'organisation. Certains joueurs pensent qu'ils travaillent. Mais nous, on connaît les fautifs."

Carbonneau possède une carte maîtresse dans son jeu. Il compte 23 joueurs en santé, ce qui l'oblige à retrancher trois éléments à chaque rencontre.

"Ce n'est pas une bonne nouvelle pour certains, fait-il valoir. Un joueur qui est retiré de la formation n'aime jamais voir un coéquipier se traîner les pieds."

En voir plus