Skip to main content

Crawford et Chicago intraitables à Montréal

Le gardien montréalais demeure invaincu en temps réglementaire au Centre Bell et les Blackhawks défont les Canadiens 4-1

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL -- Corey Crawford et les Blackhawks de Chicago ont le numéro des Canadiens à Montréal. Le gardien montréalais a bloqué 32 tirs et les Blackhawks ont signé un sixième gain d'affilée au Centre Bell, en l'emportant 4-1, mercredi. 

Zack Smith a sonné la charge pour les gagnants, avec un doublé inscrit en première période. Alex DeBrincat et Drake Caggiula ont également déjoué le gardien réserviste Charlie Lindgren, auteur de 24 arrêts. En amassant une passe, Patrick Kane s'est approché à deux points du prestigieux plateau des 1000 dans la LNH.

À LIRE AUSSI : Dure soirée au bureau pour Lindgren | Crawford a encore le numéro des Canadiens

Crawford est demeuré invaincu en carrière en temps réglementaire à Montréal, avec un dossier de six victoires et deux défaites en prolongation ou aux tirs de barrage. Il a obtenu les six victoires successivement.

Phillip Danault a été le seul marqueur des Canadiens (20-21-7), qui ont vu leur courte série de deux victoires être stoppée.

Les Blackhawks (22-20-6) ont obtenu un troisième succès d'affilée.

« Nous n'étions pas là du tout, c'est aussi simple que ça, a affirmé en ne mettant pas de gants blancs l'entraîneur Claude Julien. « Dès le départ, nous avons perdu les bagarres pour les rondelles libres et nous avons pris de mauvaises décisions. Nous ne méritions pas ce match-là du tout. »

Le Tricolore est de retour en action dès jeudi, à l'étranger, face aux Flyers de Philadelphie (19h HE; RDS, TSN2, ESPN+, NBCSP).

L'équipe a cédé Matthew Peca à l'école-école du Rocket de Laval à l'issue de la rencontre, pavant la voie au retour probable de Joel Armia, qui est rétabli d'une blessure à une main.

Coûteuse mésentente

Les visiteurs ont tôt fait de s'inscrire au score. Ils ont profité d'une mésentente entre Lindgren et Tomas Tatar pour le faire, à 5 :42. Drake Caggiula a soutiré le disque aux deux joueurs derrière le but avant de le remettre devant à Smith, et ç'a été un jeu d'enfant.

« Ç'a été un manque de communication, a indiqué Lindgren. C'est malheureux parce c'est un but facilement évitable. Ça n'aurait pas dû arriver. C'est très 'plate' que ce soit arrivé. Ce n'est pas la façon que vous voulez commencer un match. »

Video: Les Canadiens succombent 4-1 aux mains des Blackhawks

Smith a remis ça à 8 :32, en y allant d'une habile déviation du lancer du défenseur Slater Koekkoek.

Les Canadiens se sont replacés dans le coup tôt en deuxième période. Danault a complété la stratégie d'Ilya Kovalchuk, qui lui a fait une passe à l'aveuglette, par derrière, à la 54e seconde.

Domi puni… deux fois!

Les Blackhawks se sont redonné une avance de deux filets en supériorité numérique, à 11 :27. Max Domi a péché d'indiscipline en s'en prenant inutilement à Matthew Highmore, vers la toute fin d'un jeu de puissance des siens.

Les Blackhawks n'ont pas raté leur coup. Quelques instants avant le but de DeBrincat, Lindgren a perdu son bloqueur et son bâton au cours d'une mêlée. Il croyait qu'on arrêterait l'action, mais ça n'a pas été le cas. Lindgren a paru se blesser à une jambe, mais il a pu continuer.

Julien a sévi à l'endroit de Domi en le clouant au banc pour le reste de la période. Il n'a même pas fait appel à ses services pour une attaque massive. Domi a recommencé à être utilisé en troisième période.

« J'ai fait ce que je devais faire, a pesté Julien. Tu écopes d'une pénalité inutile, il y a des conséquences. Ce n'est pas la première fois que ça lui arrive. Il faut parfois passer un message, peu importe la situation de l'équipe. Je n'ai pas à élaborer davantage », a-t-il coupé court sur le sujet.

Domi ne s'est pas défilé en reconnaissant ses torts.

« L'agressivité est un trait de ma personnalité comme joueur, mais j'ai posé un mauvais geste et c'était une pénalité, a-t-il admis. Je ne voulais certainement pas être puni, mais j'assume la responsabilité et je ne dois pas refaire ça. »

En troisième période, les Canadiens se sont rivé le nez sur une défense étanche. C'était le jeu des Blackhawks, d'autant qu'ils en étaient à leur deuxième sortie en autant de soirs.

Les hôtes n'ont pas aidé leur cause en étant punis pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire. 

Les Blackhawks ont cru avoir augmenté leur avance à trois buts, mais le but initialement accordé à Jonathan Toews a été annulé. La révision vidéo a permis d'établir clairement que Toews avait poussé la rondelle dans le but d'un coup de patin. 

Un peu plus tard, à 11 :40, Caggiula a mis le match hors de portée. Il a ravi le disque à Jordan Weal à la ligne bleue du CH et il a filé vers Lindgren qu'il a déjoué à l'aide d'un tir des poignets.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.