Skip to main content

Poolers : Les joueurs à cibler en ronde de qualification dans l'Est

Killorn, Pageau, Strome et Drouin font partie des joueurs que nos chroniqueurs suggèrent aux poolers

par LNH.com @LNH_FR

Après une longue pause en raison de la pandémie de la COVID-19, le jeu reprend dans la LNH avec la tenue de la ronde de qualification de la Coupe Stanley, à laquelle participeront 24 équipes.

Les quatre meilleures formations de chaque association, selon le pourcentage de points, s'affronteront dans un tournoi à la ronde qui leur permettra de connaître leur classement en vue de la première ronde des séries éliminatoires. Quant aux 16 autres équipes, elles disputeront une série 3-de-5 avec comme enjeu une place en séries pour l'équipe gagnante.

À LIRE AUSSI : Poolers : Les joueurs à cibler en ronde de qualification dans l'Ouest

Qui dit retour au jeu dit aussi retour des pools de hockey! Afin de vous aider dans vos choix, le directeur de la rédaction de LNH.com Sébastien Deschambault et le journaliste Nicolas Ducharme vous offrent leurs suggestions de joueurs à cibler lors de la ronde de qualification de la Coupe Stanley

Aujourd'hui, l'Association de l'Est :

Bruins de Boston

Ducharme : Brad Marchand (A) - Pourquoi choisir Brad Marchand dans votre pool? Parce que l'attaquant des Bruins livre toujours la marchandise en séries éliminatoires. Avec 40 points en 36 matchs, il est le joueur de la LNH qui a amassé le plus de points en séries. Son coéquipier David Pastrnak a, sur papier, un meilleur potentiel offensif, ce qui pourrait vous permettre de repêcher le mal-aimé Marchand un peu plus tard et obtenir le même rendement offensif.

Deschambault : Jack Studnicka (A) - Tous les poolers connaissent les gros canons des Bruins, alors les chances de mettre la main sur Patrice Bergeron, Brad Marchand ou David Pastrnak sont minces. Si vous cherchez une véritable carte cachée, vous pouvez vous tourner du côté de Studnicka. Auteur de 23 buts et 49 points en 60 matchs à sa première saison dans la Ligue américaine de hockey cette saison, Studnicka a disputé deux matchs avec Boston en cours de saison et a récolté une mention d'aide. Studnicka s'entraîne d'ailleurs avec la deuxième vague du jeu de puissance des Bruins, ce qui pourrait lui permettre de récolter quelques points supplémentaires en séries éliminatoires. 

Hurricanes de la Caroline

Ducharme : Vincent Trocheck (A) - Les Hurricanes ont donné quatre joueurs, dont Erik Haula, afin d'obtenir Trocheck à la date limite des transactions. On peut donc s'attendre à ce qu'il joue un rôle important en séries éliminatoires. Auteur de 38 points en 62 parties cette année, Trocheck avait amassé 75 points lors de la saison 2017-18, ce qui démontre son potentiel offensif et aider à la profondeur offensive des Hurricanes.

Video: CAR@NYI: Trocheck donne la victoire aux Hurricanes
 

Deschambault : Sami Vatanen (D) - Le statut de Dougie Hamilton n'est pas encore certain à 100 pour cent, et même s'il est disponible, il n'a pas disputé de match depuis le 16 janvier. D'autres arrières devront donc élever leur jeu d'un cran, et c'est précisément pour cette raison que les Hurricanes ont fait l'acquisition de Vatanen à la date limite des transactions. Le Finlandais risque de passer sous le radar des poolers puisqu'il n'a pas encore disputé de match avec sa nouvelle équipe, lui qui était blessé lors de la transaction qui l'a fait passer en Caroline. En l'absence de Hamilton dans le match préparatoire des Hurricanes mercredi, Vatanen a été l'arrière le plus utilisé en avantage numérique.

Blue Jackets de Columbus

Ducharme : Zach Werenski (D) - Les Blue Jackets n'ont pas une puissante attaque, et ils devront être opportunistes s'ils espèrent battre les Maple Leafs de Toronto. Leurs buts pourraient donc venir de l'avantage numérique, où Werenski est le quart-arrière. Le défenseur, avec 41 points en 63 matchs, vient de connaître sa saison la plus productive au chapitre des points par match, et il a été l'arrière qui a inscrit le plus de filets cette saison dans la LNH. Puisque plusieurs poolers sous-estiment les chances des Blue Jackets de remporter leur série. Le Lightning de Tampa Bay pensait la même chose l'année dernière avant d'affronter Columbus. On connaît le reste de l'histoire!

Deschambault : Oliver Bjorkstrand (A) - Bjorkstrand connaissait une séquence spectaculaire avant de se blesser le 20 février, ce qui l'a empêché de rejouer en saison régulière. Le Danois avait alors récolté 20 points, dont 14 buts, en 17 rencontres. Il est de retour en santé et il a récolté deux points en plus d'être utilisé en avantage numérique au cours du match préparatoire des Blue Jackets jeudi, ce qui est de bon augure pour la suite.

Panthers de la Floride

Ducharme : Mike Hoffman (A) - En sept saisons dans la LNH, avec les Sénateurs d'Ottawa et les Panthers, Hoffman n'a participé aux séries éliminatoires qu'à deux reprises. Il avait toutefois très bien fait en 2017 en amassant 11 points en 19 matchs, et il pourrait bien faire à nouveau, surtout s'il est jumelé avec un Jonathan Huberdeau ou Aleksander Barkov. Hoffman vient de connaître une saison de 59 points en 69 rencontres, et il voudra se prouver en séries éliminatoires puisqu'il pourrait devenir joueur autonome sans compensation au terme de la saison.

Video: CHI@FLA: Hoffman ouvre la marque de belle façon

Deschambault : Aaron Ekblad (D) - Même si Ekblad n'a pas disputé le match préparatoire des Panthers contre le Lightning, il demeure le défenseur le plus important de l'équipe, et l'entraîneur Joel Quenneville n'aura pas le choix de l'envoyer dans la mêlée très souvent s'il veut donner à la Floride une chance de l'emporter. Ekblad a terminé la saison avec 41 points (cinq buts, 36 passes), ce qui lui confère le deuxième rang parmi les défenseurs de l'équipe derrière Keith Yandle (45), mais 34 de ces points ont été obtenus à forces égales, comparativement à 24 pour Yandle. Dans une série très courte, les unités spéciales pourraient ne pas avoir le temps de trouver leur rythme, alors c'est à égalité numérique qu'il faudra produire, ce qui donne un avantage à Ekblad.

Canadiens de Montréal

Ducharme : Carey Price (G) - Bien peu d'experts donnent une chance aux Canadiens face aux Penguins de Pittsburgh lors de la ronde de qualification. Mais le Tricolore a tout un avantage face à leurs adversaires puisque Price est de loin le meilleur gardien, et il a le potentiel de voler la série et ainsi être payant pour les poolers. Il s'agit du seul scénario possible pour permettre à Montréal d'atteindre les séries éliminatoires.

Deschambault : Jonathan Drouin (A) - On a vu en début de saison de quoi était capable un Drouin en santé, alors qu'il a entamé la campagne sur les chapeaux de roue avec une récolte de 15 points en 19 matchs avant de se blesser le 15 novembre. Il n'a jamais pu guérir complètement, et a été blanchi au cours des huit matchs qu'il a disputés avant l'interruption de la saison, alors qu'il était encore visiblement incommodé. La pause lui a toutefois donné la chance de retrouver ses moyens, et il a démontré de très belles choses au cours de l'unique match préparatoire des Canadiens mardi. Si les Canadiens surprennent les Penguins de Pittsburgh en ronde de qualification, vous pouvez être certain que c'est parce que Drouin aura récolté sa part de points.

Video: MTL@ARI : Drouin se fait insistant et marque
 

Islanders de New York

Ducharme : Jordan Eberle (A) - On se souvient des buts importants d'Eberle au niveau junior, mais il a rarement pu se mettre en évidence dans la LNH puisqu'il n'a participé aux séries éliminatoires qu'à deux occasions en 10 saisons dans la Ligue. Les Islanders ont toutefois de bonnes chances de remporter leur série contre les Panthers et tenter d'aller loin en séries éliminatoires. L'année dernière Eberle avait amassé neuf points en huit parties éliminatoires. Il évolue sur le premier trio en compagnie de Mathew Barzal, ce qui ne peut que l'aider à produire.

Deschambault : Jean-Gabriel Pageau (A) - Pageau a souvent été en mesure de tirer son épingle du jeu en séries éliminatoires, et l'entraîneur Barry Trotz lui fera confiance dans toutes les facettes du jeu au cours de la ronde de qualification et des séries éliminatoires. Acquis à la date limite des transactions, Pageau sera envoyé sur la glace en avantage et en désavantage numérique, et il aura donc la chance de montrer que sa meilleure saison en carrière (26 buts et 42 points) n'était pas le fruit du hasard.

Rangers de New York

Ducharme : Mika Zibanejad (A) - Le premier trio des Rangers était sur une séquence incroyable avant que la saison de la LNH ne soit mise en pause. Zibanejad, qui le pilote avec Chris Kreider et Pavel Buchnevich sur ses ailes, était sur une séquence où il avait amassé 38 points, dont 23 buts, lors des 23 derniers matchs de la saison. Aucun autre joueur de la LNH n'avait été aussi productif durant cette période. Si ce trio poursuit sur sa lancée, les Rangers ont une réelle chance d'accéder aux séries éliminatoires.

Video: WSH@NYR: Zibanejad marque 5 fois face aux Capitals
 

Deschambault : Ryan Strome (A) - Les poolers ont souvent tendance à oublier que ce n'est pas Zibanejad qui est le centre attitré d'Artemi Panarin depuis un bon moment, mais bien Strome. Ça explique pourquoi Strome a établi des sommets en carrière avec 18 buts et 59 points en 70 matchs cette saison. Comme il est également employé sur la première vague du jeu de puissance, Strome aura amplement la chance de poursuivre sur sa lancée. 

Flyers de Philadelphie

Ducharme : Travis Konecny (A) - À sa quatrième saison dans la LNH, Konecny a prouvé qu'il était un excellent joueur en terminant au premier rang des buteurs (24) et des pointeurs (61) des Flyers. Or, Konecny, qui évolue sur le premier trio et le premier jeu de puissance de Philadelphie, pourrait passer sous le radar de certains poolers, qui sont plus familiers avec les Claude Giroux et Jakub Voracek chez les Flyers. C'est le moment d'en profiter.

Deschambault : Ivan Provorov (D) - Provorov a montré pendant le match préparatoire qu'il était plus que prêt à reprendre le collier avec plus de 25 minutes de temps d'utilisation. Le Russe de 23 ans est le défenseur le plus complet des Flyers, et il sera envoyé dans la mêlée dans toutes les situations. Cette saison, il a récolté 13 buts et 36 points, deux sommets parmi les défenseurs de Philadelphie. Il a notamment amassé 16 de ces points sur le jeu de puissance, lui qui a été l'arrière de l'équipe le plus utilisé dans cette facette du jeu avec une moyenne de plus de trois minutes par match.

Penguins de Pittsburgh

Ducharme : Conor Sheary (A) - Après un difficile passage à Buffalo, Conor Sheary est de retour à Pittsburgh, où il a retrouvé Sidney Crosby, qui lui avait permis de connaître une saison de 53 points en 61 matchs en 2016-17. C'est un peu comme un étudiant à l'université qui, après avoir mangé des nouilles instantanées toute la session, retrouve la nourriture de sa mère à Noël. Sheary, que bien peu de poolers ont sur leur radar, pourrait être très payant, surtout s'il évolue avec Crosby et Jake Guentzel sur le premier trio.

Deschambault : Jason Zucker (A) - Acquis un peu avant la date limite des transactions, Zucker apporte de la profondeur aux deux premiers trios des Penguins. Il a récolté 12 points (six buts, six passes) en 15 parties après être passé du Wild du Minnesota aux Penguins. Il va probablement être utilisé aux côtés de Malkin à forces égales en plus de voir du temps de glace sur l'une des deux unités en avantage numérique. On parle d'un joueur qui a connu cinq saisons de 20 buts et plus dans la LNH, qui va évoluer avec l'un des meilleurs centres de la Ligue. Une bonne option pour les poolers.

Video: PIT@ANA: Zucker donne espoir aux Penguins
 

Lightning de Tampa Bay

Ducharme : Alex Killorn (A) - Un joueur combatif comme Killorn, c'est exactement ce que désire une équipe en séries éliminatoires. Or, le Québécois vient de connaître sa meilleure saison en carrière avec une récolte de 49 points, dont 26 buts, en seulement 69 rencontres. Il évolue sur le deuxième trio du Lightning, mais aussi sur le premier jeu de puissance de l'équipe, qui est cinquième dans la LNH pour son efficacité. Killorn a toujours connu de bonnes séries éliminatoires et avec un possible long périple pour Tampa Bay, il pourrait être une des meilleures cartes cachées disponible dans la Ligue.

Deschambault : Mikhail Sergachev (D) - Au moment d'écrire ces lignes, le défenseur Victor Hedman n'avait pas encore rejoint ses coéquipiers à Toronto. Il devrait être en mesure de prendre part aux trois matchs du tournoi à la ronde pour Tampa Bay, mais s'il devait s'absenter, c'est Sergachev qui hériterait du poste de quart-arrière de la dangereuse première vague du jeu de puissance du Lightning. Sergachev a récolté 10 buts et 34 points cette saison, et 13 de ces points ont été obtenus en avantage numérique. Il est plus qu'outillé pour prendre la relève si jamais Hedman devait avoir besoin d'un peu plus de temps pour retrouver son rythme.

Maple Leafs de Toronto

Ducharme : William Nylander (A) - Ce ne sont pas les ressources offensives qui manquent chez les Maple Leafs, et William Nylander a le potentiel d'être aussi productif que ses coéquipiers, tout en étant disponible plus tard dans votre pool. Nylander, auteur de 59 points en 68 matchs cette saison - sa meilleure moyenne de point par match en carrière - évolue sur un trio de qualité avec John Tavares et Zach Hyman, en plus d'être sur le premier jeu de puissance de Toronto, le sixième plus redoutable dans la LNH.

Deschambault : Ilya Mikheyev (A) - Alors que tous les yeux seront tournés vers les gros canons de l'équipe en attaque, Mikheyev pourrait récompenser les poolers qui auront misé sur lui. Sa saison recrue a pris fin prématurément en raison d'une blessure à un poignet après 39 matchs, mais le Russe de 25 ans avait déjà récolté 23 points (huit buts, 15 passes). Il aura un rôle important à jouer en infériorité numérique, en plus de voir un peu de temps de glace sur la deuxième vague du jeu de puissance.

Video: TOR@MTL: Tavares met la table pour Mikheyev
 

Capitals de Washington

Ducharme : T.J. Oshie (A) - Oshie est un joueur qui trouve toujours le moyen de tirer son épingle du jeu en séries éliminatoires, lui qui a amassé 45 points lors de ses 53 derniers matchs éliminatoires. C'est un combatif et l'entraîneur-chef Todd Reirden l'utilise sur un redoutable deuxième trio, avec Nicklas Backstrom et Jakub Vrana, mais aussi sur la première unité de jeu de puissance en compagnie d'Alex Ovechkin et John Carlson. Si les Capitals vont loin en séries, il devrait amasser sa part de points.

Deschambault : Tom Wilson (A) - N'importe quel joueur qui évolue sur le trio d'Alex Ovechkin devient très intéressant pour les poolers, mais lorsqu'il possède en plus les attributs de Wilson, il devient un incontournable. Robuste et imposant, Wilson est tout aussi capable de faire mal à l'adversaire avec ses mains qu'avec ses coups d'épaule. Pour une deuxième saison de suite, Wilson a atteint le plateau des 20 buts et des 40 points, et si votre pool comptabilise les mises en échec et les minutes de punition, la valeur de l'attaquant de 26 ans vient de grimper en flèche.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.