Skip to main content

Poolers : Cibler Krejci en l'absence de Bergeron

À l'image de son équipe, Hutton connait du succès devant le filet des Sabres; Kovalchuk et Keith sont en panne sèche

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

EN HAUSSE

David Krejci, Bruins de Boston (A) : La blessure au joueur de centre des Bruins Patrice Bergeron a fait peu d'heureux parmi les poolers, sauf peut-être chez ceux qui misent sur le centre David Krejci. En l'absence de Bergeron, qui ratera au moins quatre semaines d'activités en raison d'une blessure aux côtes, Krejci, un fabricant de jeu, se retrouve à pivoter le premier trio des Bruins et à évoluer aux côtés du dangereux franc-tireur David Pastrnak. Voilà un compagnon de trio qui devrait l'aider à accumuler les points au cours des prochaines semaines. En plus, Krejci est promu sur la première vague du menaçant jeu de puissance de Boston, qui est dominant avec une efficacité de 29,4 pour cent depuis le début de la saison. Le joueur de 32 ans connait d'ailleurs du succès par les temps qui courent, comme en témoignent ses sept mentions d'aide à ses huit dernières sorties. Quatre d'entre elles ont d'ailleurs été obtenues en avantage numérique. Faites vite, car Krejci n'a été réclamé que dans 22 pour cent des ligues standards de Yahoo, mais cette proportion pourrait augmenter rapidement.

Video: BOS@OTT: Krejci trouve la lucarne contre Anderson

Colin Miller, Golden Knights de Vegas (D) : Après avoir entamé la saison avec seulement deux passes à ses 15 premières rencontres, le défenseur de 26 ans vient d'amasser sept mentions d'aide - dont trois sur le jeu de puissance - en huit matchs. Au cours de cette période, il a été le deuxième joueur le plus employé par l'entraîneur Gerard Gallant avec l'avantage d'un homme (2:49). Faut-il être surpris de cette production? Pas complètement, car Miller a prouvé qu'il peut contribuer en attaque la saison dernière en cumulant 41 points (10 buts, 31 passes), dont 17 sur le jeu de puissance. Également, les Golden Knights affichent une excellente efficacité sur le jeu de puissance depuis deux semaines (29,2 pour cent), ce qui ne peut qu'aider Miller à connaître du succès. Franchira-t-il à nouveau le plateau des 40 points? Ça reste à voir, mais en attendant, il pourra donner un coup de main aux poolers en quête d'un défenseur sur une base temporaire.

À LIRE AUSSI : Poolers: Top-25 des gardiens | Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine

Carter Hutton, Sabres de Buffalo (G) : Avec sept victoires de suite, les Sabres de Buffalo sont l'une des meilleures équipes de la LNH actuellement, et c'est payant pour les poolers qui ont Hutton au sein de leur alignement. En six matchs au cours de cette séquence victorieuse, le portier de 32 ans a accordé onze buts sur 165 lancers (pourcentage d'arrêts de ,933) et il affiche une excellente moyenne de buts alloués de 1,99. Hutton devrait continuer d'obtenir la majorité des départs des siens, car il est secondé par la recrue Linus Ullmark, qui n'a entamé que deux rencontres cette saison.

Video: BUF@PIT: Hutton prive Malkin du premier but

EN BAISSE

Ilya Kovalchuk, Kings de Los Angeles (A) : L'attaque des Kings est en panne généralisée depuis le début de la saison. Aucun joueur n'y échappe, et ça inclut l'attaquant vedette Ilya Kovalchuk. Ce dernier a été blanchi de la feuille de pointage à ses sept dernières sorties. Au cours de cette séquence, il affiche également un différentiel de moins-6 en plus d'avoir décoché un maigre total de 15 tirs au filet. Kovalchuk a été séparé d'Anze Kopitar, le centre no 1 des Kings, en cours de saison, et ses principaux compagnons de trio, Jeff Carter et Tyler Toffoli sont également au point mort (Carter, 0 point, 7 MJ; Toffoli, 3 points, 7 MJ).

Duncan Keith, Blackhawks de Chicago (D) : Un peu comme les Kings, les Blackhawks connaissent leur lot de problèmes récemment, et c'est difficile pour Keith. L'arrière de 35 ans n'a amassé qu'une passe à ses 10 derniers matchs. Au cours de cette période, Keith a vu les défenseurs Brent Seabrook (2:20) et Erik Gustafsson (1:44) être plus employés que lui (1:30) sur l'avantage numérique de Chicago. Keith a amassé seulement huit passes en 22 matchs jusqu'ici, et si la tendance se maintient, il pourrait connaître l'une des saisons les moins productives de sa carrière.

Jacob Markstrom, Canucks de Vancouver (G) : Le portier des Canucks a connu un début de saison intéressant avec une fiche de 6-3-1, une moyenne de 3,12 et un pourcentage de ,902 à ses 10 premiers matchs. Il permettait aux Canucks de gagner, mais les choses se sont gâtées récemment. À ses sept derniers départs, Markstrom montre un dossier de 1-5-1 avec une moyenne de 3,88 et un pourcentage de ,888. Vancouver a perdu ses sept derniers matchs (0-6-1) et semble être en voie de revenir sur Terre après un début de saison au-delà des attentes. Pour l'instant, il serait sage de choisir une autre option devant le filet si vous avez misé sur Markstrom.

Video: VAN@ANA: Markstrom frustre Cogliano deux fois

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.