Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Belle promotion pour Dubois, et la punition d'Eichel n'aura pas duré longtemps

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier :

 

Promotion intéressante pour l'attaquant des Blue Jackets de Columbus Pierre-Luc Dubois hier contre les Sabres de Buffalo, alors qu'il a patiné aux côtés de Josh Anderson et Artemi Panarin. Dubois a été employé pendant 16:05 et a décoché cinq lancers, deux sommets en carrière dans la LNH, et il a touché la cible, tout comme Panarin. Si cette unité affiche un peu de constance, Dubois deviendrait une option plus attrayante que lorsqu'il évoluait en permanence avec Tyler Motte.

Video: CBJ@BUF: Dubois rompt l'égalité tôt en 2e période

La punition du centre des Sabres Jack Eichel aura duré un peu plus de deux périodes. Rétrogradé sur le troisième trio en compagnie de Zemgus Girgensons et Jason Pominville en début de match, Eichel a retrouvé son comparse Evander Kane au troisième tiers quand les Sabres tiraient de l'arrière par trois buts, et le jeune joueur de centre a préparé le 12e filet de la saison de Kane. L'entraîneur Phil Housley peut bien tenter de faire passer des messages, mais il sait que ses chances de l'emporter sont meilleures lorsqu'il associe Eichel à Kane, alors les poolers ne devraient pas trop s'inquiéter de cette courte mutation.

------------------------------------

La fenêtre pour faire l'acquisition du gardien des Coyotes de l'Arizona Antti Raanta pour une bouchée de pain se referme assez rapidement. Les Coyotes ne peuvent faire pire que ce qu'ils ont démontré au cours du premier tiers de la saison, et cette formation s'est, du moins sur papier, améliorée au cours de l'été. Maintenant que le nouveau système de l'entraîneur Rick Tochet est en place et que les joueurs sont habitués à leurs nouveaux coéquipiers et qu'ils jouent, déjà, sans la pression de faire les séries, les Coyotes vont jouer du bien meilleur hockey d'ici la fin de la saison. Raanta vient de signer trois gains de suite et a stoppé 57 des 60 derniers tirs dirigés vers lui.

------------------------------

Le duo des Flames de Calgary formé de Johnny Gaudreau et Sean Monahan a encore fait des siennes contre les Capitals de Washington, mais c'est la performance de deux points du défenseur Dougie Hamilton qui retient mon attention. La progression affichée par Hamilton depuis son arrivée à Calgary laissait entrevoir une explosion cette saison, mais c'est plutôt le contraire qui s'est produit. Il a été limité à huit points à ses 19 premiers matchs, malgré ses 65 tirs. Même constat du côté du partenaire de Hamilton à la ligne bleue, le capitaine des Flames Mark Giordano. Giordano a touché la cible hier, mais il ne s'agissait que de son huitième point de la campagne. La brigade défensive des Flames a représenté sa force pendant plusieurs saisons, et l'ajout de Travis Hamonic semblait être le dernier morceau du casse-tête. Espérons que les deux principaux arrières de l'équipe retrouvent leurs moyens sous peu, eux qui représentent deux des meilleures options de la LNH dans les pools multicatégories lorsqu'ils sont au sommet de leur art.

------------------------------------

Avec Ryan Ellis qui est toujours blessé et la transaction qui a fait passer Samuel Girard à l'Avalanche du Colorado, le défenseur des Predators Mattias Ekholm se voit confier davantage de responsabilités offensives dernièrement, et il répond avec brio. Il a touché la cible dans un quatrième match de suite hier contre les Jets de Winnipeg, une première dans l'histoire des Predators pour un défenseur. Il a fait vibrer les cordages trois fois en avantage numérique au cours de cette période, et une autre fois en infériorité numérique. L'arrivée de Kyle Turris a relancé l'attaque et le jeu de puissance de Nashville, et Ekholm est l'un des principaux bénéficiaires de cette augmentation de l'attaque.

Video: WPG@NSH: Ekholm compte dans un 4e match de suite

------------------------------------

Pour un deuxième match en deux soirs, un gardien des Ducks d'Anaheim a été excellent pour permettre à son équipe de l'emporter. Après les 50 arrêts de John Gibson contre les Panthers de la Floride dimanche, Reto Berra a repoussé 40 tirs dans un gain de 3-2 en fusillade contre les Sharks de San Jose hier. Berra a toujours semblé cogné à la porte au cours de ses passages avec les Flames, l'Avalanche du Colorado et les Panthers de la Floride, sans jamais pouvoir véritablement s'établir dans la LNH. Avec les Ducks, qui misent sur deux gardiens habitués de la liste des blessés en Gibson et Ryan Miller, Berra pourrait avoir l'occasion de voir un peu plus d'action. À 30 ans, il n'est plus un jeune poulet du printemps, il ne va donc pas éclore comme une prochaine vedette, mais il peut rendre de précieux services aux poolers si Gibson devait connaître des ennuis de santé prochainement.

En voir plus