Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler pour les matchs du 6 février

Elliott se retrouve parmi l'élite des gardiens de la LNH; le trio de Kadri ne dérougit pas

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI : Aperçu Ducks vs CanadiensLes formations prévues de la journée | Les affrontements à surveiller : 6 février

Nazem Kadri, Avalanche du Colorado (A) : Kadri a amassé trois buts et trois passes lors de ses trois dernières parties, et le trio qu'il complète avec Andre Burakovsky et Valeri Nichushkin fonctionne à merveille. Burakovsky a quant à lui obtenu 14 points à ses huit dernières rencontres, dont quatre buts et six passes à ses quatre derniers matchs. Les poolers feraient bien de sélectionner ce trio en vue du match de jeudi soir contre les Sénateurs d'Ottawa, un adversaire qui pourrait accorder beaucoup de buts. Des trois joueurs, il faut toutefois privilégier Kadri, puisqu'il se retrouve aussi sur la première unité de jeu de puissance en compagnie des redoutables Gabriel Landeskog, Nathan MacKinnon, Mikko Rantanen et Cale Makar.

Video: COL@BUF: Kadri trouve la lucarne du cercle gauche


Kailer Yamamoto, Oilers d'Edmonton (A) : À sa troisième saison chez les professionnels, Yamamoto, qui avait été le 22e choix du Repêchage 2017, a un impact chez les Oilers. Depuis qu'il a été rappelé de la Ligue américaine de hockey le 31 décembre, il a accumulé cinq buts et cinq passes en 12 matchs. Depuis cinq parties, il fonctionne à un rythme d'un point par match, lui qui évolue avec de bons compagnons de trio en Ryan Nugent-Hopkins et Leon Draisaitl, le meilleur pointeur de la LNH. Il évolue aussi sur le deuxième jeu de puissance des Oilers. Son prix d'acquisition est encore très bas pour les poolers quotidiens, et il pourrait grandement vous aider à compléter votre formation.


Matt Niskanen, Flyers de Philadelphie (D) : Depuis la pause du Match des étoiles, les Flyers sont la quatrième équipe qui marque le plus de buts dans la LNH. Niskanen a eu son mot à dire dans ces succès, lui qui a accumulé sept points en autant de matchs, dont deux buts et trois passes lors de ses trois dernières sorties. Il évolue sur la première paire de défenseurs en compagnie d'Ivan Provorov ainsi que sur le deuxième jeu de puissance. Les Flyers affrontent les Devils du New Jersey, jeudi, qui ont accordé 4,57 buts par partie dans leurs sept dernières rencontres, dernier dans la LNH. 

Video: COL@PHI: Le tir de Niskanen dévie sur un défenseur


Jeff Petry, Canadiens de Montréal (D) : Petry a marqué une fois et ajouté quatre passes lors de ses cinq derniers matchs, lui qui patrouille le premier jeu de puissance des Canadiens. Avec l'absence de Shea Weber, blessé, il devrait avoir droit à beaucoup de temps de jeu, et peut-être même diriger les deux unités d'avantage numérique. Le Tricolore affronte les Ducks d'Anaheim.


Brian Elliott, Flyers de Philadelphie (G) : Depuis que Carter Hart est sur la liste des blessés, Brian Eliott a fait passer son jeu au niveau supérieur. Il a une fiche de 4-0-1 avec deux blanchissages en cinq parties, et il a affiché un pourcentage d'arrêts de ,935 lors de ses cinq dernières parties. Il aura devant lui ce soir un adversaire à la portée des Flyers, les Devils, qui seront privés de leur joueur de centre numéro un Nico Hischier ainsi que de leur meilleur défenseur, Sami Vatanen, tous deux blessés. Malgré tout cela, Elliott est l'un des gardiens les moins coûteux pour les poolers ce soir. C'est l'homme à cibler.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.