Skip to main content

Poolers : Joueurs à cibler pour les matchs du 19 février

Terry, Hughes et Shesterkin pourraient rendre de bons services aux poolers mercredi

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et identifie certains joueurs qui pourraient se démarquer et connaître du succès.

À LIRE AUSSI: Les affrontements à surveiller : 19 févrierLes formations prévues de la journée

Troy Terry, Ducks d'Anaheim (A) : La saison des Ducks ne se déroule pas comme l'organisation l'aurait souhaité, et l'équipe souhaite voir ses jeunes joueurs élever leur jeu d'un cran pour montrer qu'ils sont prêts à assumer plus de responsabilités au cours des saisons à venir. Terry est l'un de ces jeunes joueurs, et l'attaquant de 22 ans traverse une bonne séquence depuis quelques rencontres. Terry évolue peut-être sur le troisième trio, mais c'est cette unité qui fonctionne le mieux pour les Ducks depuis deux semaines. Terry a amassé quatre points à ses cinq dernières rencontres, et deux de ces points ont été amassés en supériorité numérique. Il a de plus mitraillé le filet adverse de 21 lancers au cours de cette période. Terry évolue sur la première vague du jeu de puissance, ce qui pourrait l'aider à ajouter à sa récolte contre les Panthers de la Floride mercredi. En fait, tout joueur qui affronte les Panthers a la chance d'ajouter des points à sa fiche, puisqu'aucune équipe de la LNH n'a accordé plus de buts que la Floride depuis le 1er février (68).

Video: ANA@VAN: Henrique complète le beau jeu en A.N.

Quinn Hughes, Canucks de Vancouver (D) : L'arrivée de Tyler Toffoli va permettre au premier trio et à l'avantage numérique des Canucks de ne pas trop souffrir de la perte de Brock Boeser. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour Hughes, qui connaît une saison recrue fantastique, mais dont une importante partie de la production provient du jeu de puissance. Hughes a en effet récolté presque la moitié de ses points (22 sur 45) en supériorité numérique, et la bonne nouvelle pour lui et les poolers, c'est que les Canucks affrontent le Wild du Minnesota mercredi, et que le Wild occupe l'avant-dernier rang de la LNH au chapitre de l'efficacité en infériorité numérique depuis le 1er janvier avec un rendement de seulement 69 pour cent. Hughes est sur une lancée présentement avec six points à ses cinq derniers matchs, dont quatre ont été amassés sur le jeu de puissance.

Video: NSH@VAN: Miller fait dévier le tir de loin de Hughes

Igor Shesterkin, Rangers de New York (G) : Shesterkin n'a rien fait pour refroidir les ardeurs des poolers qui voient en lui l'un des meilleurs gardiens à sélectionner dans tous les formats de pools, autant à court terme qu'à long terme. Depuis son rappel dans la LNH, le Russe de 24 ans n'a jamais accordé plus de trois buts dans un match, ce qui lui a permis de conserver un dossier de 6-1-0, une moyenne de buts alloués de 2,18 et un pourcentage d'arrêts de ,941. Mercredi, il va affronter les Blackhawks de Chicago, qui éprouvent de la difficulté à marquer des buts depuis quelques semaines. La troupe de Jeremy Colliton n'a inscrit que 14 buts à ses sept derniers duels, pour une faible moyenne de deux buts par match. 

Video: LAK@NYR: Shesterkin résiste devant Toffoli
 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.