Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du dimanche 11 décembre :

5 : Il s'agit du rang qu'occupaient les Sénateurs d'Ottawa dans la LNH au chapitre du rendement en infériorité numérique avant de disputer deux matchs en deux jours contre les Kings de Los Angeles et les Ducks d'Anaheim au cours de la fin de semaine. Après avoir accordé six buts en huit occasions à court d'un homme, les Sénateurs ont dégringolé au 23e rang avec un rendement de 80,2 pour cent. Principales faiblesses identifiées par le nouvel entraîneur Guy Boucher en début de saison, les unités spéciales des Sénateurs ne semblent pas avoir beaucoup progressé après ces récents déboires, alors que le jeu de puissance d'Ottawa ne fait guère mieux au 20e rang de la ligue grâce à un rendement de 16,3 pour cent.

6:00 : Temps de glace du défenseur des Flyers de Philadelphie Mark Streit en avantage numérique contre les Stars de Dallas. En l'absence de Shayne Gostisbehere, Streit a été muté à la redoutable première vague du jeu de puissance des Flyers, tandis que Michael Del Zotto et Ivan Provorov ont évolué sur la deuxième vague. Gostisbehere est réévalué quotidiennement en raison d'une blessure à la main, mais si son absence devait se prolonger, la valeur de Streit grimperait en flèche, avec l'efficacité des Flyers en supériorité numérique cette saison (24,1 pour cent).

15 : Nombre de buts inscrits par l'attaquant des Blackhawks de Chicago Marian Hossa depuis le début de la saison avec le filet qu'il a réussi contre les Stars de Dallas dimanche. Il s'agit de deux buts de plus qu'au cours de la totalité de la saison 2015-16. À 37 ans, Hossa est-il tombé sur la fontaine de Jouvence? Disons qu'il a plutôt trouvé des verres de contact mieux adaptés à sa vision, car il a le compas dans l'œil depuis le début de la saison avec un pourcentage de tirs de 23,1 pour cent. À moins qu'il ne conserve une quantité phénoménale de trèfles à quatre feuilles dans ses gants, cette chance devrait s'épuiser sous peu, alors ne misez pas de trop grosses sommes sur une saison de 30 buts de la part de l'attaquant slovaque.

En voir plus