Skip to main content

Poolers : derrière les chiffres

Quelques statistiques marquantes des matchs disputés hier soir dans la LNH

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Voici quelques statistiques qui ont retenu l'attention au cours des matchs du mercredi 19 octobre :

3:44 : Temps de glace en avantage numérique du défenseur des Rangers de New York d'Adam Clendening, un sommet d'équipe. Il s'agit de la bonne nouvelle pour Clendening, lui dont le potentiel offensif n'a jamais fait de doute. La mauvaise nouvelle est que le jeu de puissance des Rangers a été blanchi, alors il devra faire en sorte de profiter de la chance qui s'offre à lui. Celui qui a été repêché par les Blackhawks de Chicago en 2011 avant de faire un détour avec les Canucks de Vancouver, les Penguins de Pittsburgh, les Ducks d'Anaheim et les Oilers d'Edmonton en à peine un an, il s'est entendu avec les Rangers comme joueur autonome le 1er juillet. Il a affiché une moyenne supérieure à 0,6 point par match dans la Ligue américaine de hockey depuis le début de sa carrière, alors placé dans une situation optimale, il pourrait afficher des statistiques intéressantes.

40 : Nombre de points obtenus par l'attaquant des Jets de Winnipeg Mark Scheifele depuis le 18 février 2016, un sommet dans la LNH. On parle ici de 20 buts, également un sommet dans la ligue, et 20 passes en 30 matchs. Son accession au rang de grandes vedettes du circuit se fait en accéléré. Utilisé régulièrement avec Blake Wheeler, l'un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue, surtout dans les ligues multicatégories, et le jeune prodige Patrick Laine, Scheifele est entouré de joueurs capables de trouver le fond du filet.

 

En voir plus