Skip to main content

Poolers : Boedker pourrait avoir touché le gros lot à la date limite des transactions

Il évolue avec MacKinnon et Landeskog au Colorado

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque semaine, nous allons donc répertorier un joueur par position dont la valeur est en hausse, et un autre pour lequel la valeur est en baisse.

 

ATTAQUANTS
Hausse : Mikkel Boedker, Avalanche du Colorado -
Boedker pourrait bien être l'un des plus grands gagnants de la date limite des transactions de la LNH. Celui qui deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain aura la chance de gonfler sa valeur en évoluant sur le même trio que Nathan MacKinnon et Gabriel Landeskog, tout en évoluant sur la première vague du jeu de puissance de l'Avalanche. Il a récolté un point dans chacun de ses deux premiers matchs avec sa nouvelle équipe, et s'il conserve les mêmes compagnons de trio d'ici la fin de la saison, il pourrait éclipser sa meilleure saison en carrière, qui est de 51 points en 2013-14.

Baisse : Andrew Shaw, Blackhawks de Chicago - Shaw a été blanchi à ses cinq dernières parties, mais ce n'est pas la principale raison qui explique sa présence dans cette section de ma chronique. L'acquisition d'Andrew Ladd par les Blackhawks à l'approche de la date limite des transactions combinée à l'annonce du retour imminent de Marian Hossa, au plus tard mercredi prochain, fera en sorte que Shaw perdra sa place sur le trio de Jonathan Toews. Shaw a connu de bonnes séquences sur cette unité depuis le début de la saison, et il risque de conserver son poste en avantage numérique d'ici la fin de la campagne, mais le déclin dans sa production risque de se poursuivre d'ici le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

DÉFENSEURS
Hausse : Nick Leddy, Islanders de New York -
Leddy a amorcé la saison très tranquillement, lui qui ressentait peut-être une pression supplémentaire liée au contrat de sept ans d'une valeur de 38,5 millions $ qu'il a accepté au mois de février dernier. Il n'a récolté que neuf points à ses 35 premiers matchs, malgré une généreuse utilisation en avantage numérique. Les choses se sont toutefois grandement améliorées depuis le retour de la pause de Noël, lui qui a obtenu 21 points à ses 27 dernières parties. Il est le seul défenseur utilisé sur la première vague du jeu de puissance, et a notamment récolté neuf points en supériorité numérique depuis le début de sa séquence fructueuse.

Baisse : Adam Larsson, Devils du New Jersey - Je croyais bien que la saison 2015-16 allait être celle où l'imposant défenseur suédois allait s'épanouir et devenir le pilier de la brigade défensive des Devils, autant offensivement que défensivement. Il semble que l'entraîneur des Devils John Hynes préfère utiliser Larsson dans des situations plus défensives, alors qu'il n'amorce qu'un peu plus de 30 pour cent de ses présences à 5-contre-5 en territoire offensif. Ce type d'utilisation aide à comprendre pourquoi Larsson n'a récolté qu'un point à ses 18 derniers matchs. Il est de plus pratiquement évincé de l'attaque massive, où il n'a pas amassé de point cette saison. L'espoir n'est pas complètement évanoui pour cet ancien quatrième choix au total du repêchage 2011 de la LNH, mais il semble que son potentiel offensif ne sera pas mis à contribution à court terme.

GARDIENS
Hausse : Michal Neuvirth, Flyers de Philadelphie -
Depuis le 14 février dernier, Neuvirth a amorcé tous les matchs des Flyers sauf un, contre les Maple Leafs de Toronto le 20 février. Il s'est toutefois amené en relève au cours de cette rencontre après que Steve Mason eut accordé trois buts sur 14 tirs, et Neuvirth a permis aux siens de venir de l'arrière et l'emporter. Mason n'est pas retourné devant le filet depuis, et Neuvirth affiche un dossier de 5-2-1 depuis la Saint-Valentin. Les Flyers marquent une moyenne de trois buts par match depuis cette date, ce qui permet à Neuvirth de respirer un peu plus à l'aise alors que Philadelphie se fie à lui afin de revenir dans la course aux séries éliminatoires.

Baisse : Semyon Varlamov, Avalanche du Colorado - Varlamov connaissait d'excellents moments au mois de janvier, alors qu'il a été contraint de rater quelques matchs afin de s'occuper de démarches juridiques liées aux accusations portées contre lui la saison dernière. À son retour devant le filet en février, il n'a pas été l'ombre de lui-même, et il a conservé un dossier de 3-5-0. Il a d'ailleurs accordé trois buts ou plus dans six des neuf matchs qu'il a disputés depuis son retour du tribunal, lui qui a conservé une moyenne de buts alloués de 3,42 et un pourcentage d'arrêts de ,897 en février. Calvin Pickard est de son côté étincelant devant le filet depuis l'absence de Varlamov, ce qui rend la situation de ce dernier encore plus précaire, puisque l'Avalanche n'aura pas le choix de se tourner ves le gardien qui lui donne les meilleures chances de l'emporter alors que l'équipe se bat pour une place en séries.

 

En voir plus