Skip to main content

Phillip Danault souhaite unir sa destinée à celle du CH pour longtemps

Le joueur de centre âgé de 25 ans sait déjà qu'il va signer un contrat le 21 juillet

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

VICTORIAVILLE - Les négociations sont terminées et les deux parties vont signer le contrat le 21 juillet.

Ça, c'est le contrat de mariage qui va unir pour la vie Phillip Danault et sa conjointe de longue date Marie-Pierre Fortin.

Pour ce qui est des négociations contractuelles avec les Canadiens de Montréal, le joueur de centre âgé de 25 ans possède de bonnes chances de voir le dossier connaître son dénouement avant de convoler en justes noces.

« Nous attendons une offre des Canadiens », a indiqué jeudi le représentant québécois du conseiller Don Meehan, Stéphane Fiset. « Nous savons que Marc Bergevin est actuellement très occupé. Don a rencontré Marc dans le cadre du repêchage à Dallas en fin de semaine dernière. On s'est mis d'accord pour amorcer les pourparlers sous peu, possiblement après la frénésie du marché des joueurs autonomes le 1er juillet. »

À LIRE : Le début de l'ère attitude chez les Canadiens | CH: Quatre offres qualificatives

Après avoir reçu l'offre qualificative de l'équipe à titre de joueur autonome avec compensation en début de semaine, Danault n'est pas pressé et il ne s'en fait pas.

« Ça devrait aller très rapidement, a d'ailleurs laissé tomber Fiset. Nous avons un plan en tête. Il reste à voir où les Canadiens se situent par rapport à notre plan. Nous n'avons pas d'exigences précises quant à la durée de l'entente. Phillip n'est de toute façon qu'à quelques saisons de son autonomie complète. »

Le patineur natif de Victoriaville, où Fiset demeure depuis plusieurs années, ne cache pas qu'il souhaite conclure une entente de longue durée.

« J'adore Montréal. Je carbure à la pression », a lancé Danault jeudi en marge de la deuxième édition de la Classique de golf qui porte son nom. « À toutes les fois que je dépose les patins sur la glace du Centre Bell, je ressens un feeling incroyable.

« J'ai réalisé la chance que j'ai pendant ma convalescence la saison dernière. Je suis très content d'être à Montréal. »

Video: BOS@MTL: Danault est atteint à la tête par un tir

Danault a raté 30 matchs à sa deuxième saison complète chez le Tricolore en 2017-18. Il a subi une commotion cérébrale en prenant en plein casque un boulet du défenseur Zdeno Chara, le 14 janvier. À son retour au jeu, il a été pris d'étourdissements et l'équipe a mis fin à sa saison par mesure de prudence.

« La santé est à 100 pour cent. J'ai recommencé à m'entraîner en gymnase et sur patins, tout est beau », a assuré le principal intéressé qui espérait amasser un montant de 50 000$ pour différentes œuvres caritatives ou autres de sa région avec l'événement de jeudi.

Danault, qui a été un choix de premier tour des Blackhawks de Chicago en 2011 (no 26), se voit comme un joueur très important pour l'organisation des Canadiens. Peu importe le rôle qu'on lui confiera, il va tenter de le remplir du mieux qu'il peut.

« Premier, deuxième ou troisième centre, je vais fournir l'effort maximum comme je le fais tout le temps. »

D'ici là, Danault et son amie de cœur finalisent les préparatifs de leur mariage qu'ils planifient depuis longtemps. C'est que Danault désirait que l'union ait lieu un samedi, mais aussi le 21 du mois, son numéro fétiche.

« C'est le numéro que j'ai porté chez les Tigres de Victoriaville et mon chien a pour nom 'twenty one' », a confié celui qui arbore le no 24 chez le CH.

Pourrait-il pousser la note jusqu'à demander un contrat de 21 millions $ au CH?, lui a-t-on lancé à la blague.

« On ne parlera pas de chiffres pour ça », a-t-il répondu avec le sourire.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.