Skip to main content

P.J. Axelsson marque en tirs de barrage et les Bruins battent les Blackhawks

LNH.com @NHL

CHICAGO - P.J. Axelsson a marqué lors de la troisième ronde de tirs de barrage et les Bruins de Boston ont arraché une victoire de 2-1, mercredi soir, face aux Blackhawks de Chicago.

Blake Wheeler a également marqué lors des tirs de barrage pour les Bruins, qui ont signé une quatrième victoire consécutive, et un septième gain à leurs huit derniers matchs. Patrick Kane a réussi l'unique filet des Blackhawks lors de la session de tirs de barrage.

Ce revers a mis fin à la séquence de quatre victoires des Blackhawks mais les hommes de Joel Quenneville n'ont toujours pas perdu en temps réglementaire devant leurs partisans (6-0-3).

Marco Sturm pour les Bruins et Jonathan Toews ont fait bouger les cordages, tous deux en avantage numérique, en temps réglementaire. Sturm a marqué pendant la dernière minute de la deuxième période tandis que Toews a égalé la marque au milieu de la troisième période.

Tim Thomas a repoussé 32 tirs dans les filets des Bruins, incluant un arrêt relativement facile contre Patrick Sharp, à qui les arbitres avaient décerné un tir de pénalité en prolongation.

Nikolai Khabibulin a réalisé 38 arrêts et a fait face à des tirs plus dangereux que Thomas, particulièrement en deuxième période, en troisième et pendant la période supplémentaire.

Les Blackhawks, qui avaient amassé 21 buts à leurs quatre rencontres précédentes, ont dominé 18-6 au chapitre des tirs aux buts en première période. Thomas, qui a amorcé la rencontre avec une moyenne de 1,85, a réalisé plusieurs arrêts sur des tirs décochés à bout portant.

Chuck Kobasew a obtenu la meilleure chance de marquer des Bruins en première période, lors d'une échappée à mi-chemin de l'engagement, mais Khabibulin a fait l'arrêt.

Chandail retiré

Avant la rencontre, la direction des Blackhawks de Chicago a retiré le numéro 3 en l'honneur des anciens défenseurs Pierre Pilote et Keith Magnuson.

Intronisé au Temple de la renommée en 1975, Pilote a joué à Chicago entre 1955 et 1968 et remporté le trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la LNH, en 1963, 1964 et 1965.

"J'ai reçu plusieurs trophées et honneurs au fil des ans, mais celui-ci me touche au plus haut point", a déclaré l'ancien défenseur, originaire de Kénogami et maintenant âgé de 76 ans.

Magnuson, qui a perdu la vie dans un accident d'automobile en décembre 2003, a passé 11 ans dans l'uniforme des Blackhawks, entre 1969 et 1980. Il a été le capitaine de l'équipe pendant trois saisons et occupé le poste d'entraîneur en chef en 1980-1981 et durant la majeure partie de 1981-1982.

"Bien que mon père et Pierre avaient des styles différents, ils avaient un point en commun : leur amour du chandail à la tête d'indien, a mentionné Kevin Magnuson. Mon père aurait été tellement fier d'être ici ce soir."

Le numéro 3 est le sixième retiré par l'organisation des Blackhawks et le premier ayant été porté par un défenseur. Les Blackhawks ont également immortalisé les numéros 1 (Glenn Hall), 9 (Bobby Hull), 18 (Denis Savard), 21 (Stan Mikita) et 35 (Tony Esposito).

En voir plus