Skip to main content

Oshie ravi que son père ait pu assister au Match des étoiles

L'attaquant des Capitals a fait en sorte que son père, qui souffre de la maladie d'Alzheimer, puisse voyager à St. Louis

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

ST. LOUIS -- T.J. Oshie ne voulait pas que son père rate ce moment.

Quand l'attaquant des Capitals de Washington a remporté le scrutin des partisans pour représenter la section Métropolitaine au Match des étoiles Honda 2020 de la LNH au Enterprise Center, samedi, il a immédiatement fait le nécessaire pour que son père puisse faire le voyage de Seattle à St. Louis.

À LIRE AUSSI : La section Pacifique remporte le Match des étoiles

Tim Oshie, affectueusement surnommé « Coach Osh », a reçu un diagnostic de la maladie d'Alzheimer en 2012 et a dû rater le voyage des mentors des joueurs des Capitals en décembre. Mais T.J. Oshie voulait s'assurer que Tim soit présent pour le voir participer à son premier Match des étoiles, surtout parce que l'événement se déroulait à St. Louis. Oshie a passé les sept premières saisons de sa carrière avec les Blues de St. Louis avant d'être échangé aux Capitals en 2015.

« C'est toujours formidable d'être avec "Coach Osh", a dit T.J. Oshie. Il a raté notre voyage des pères cette saison. C'est un peu difficile pour lui de voyager, mais nous sommes parvenus à faire en sorte qu'il vienne à St. Louis, où beaucoup des personnes qui travaillent dans les coulisses le connaissent probablement mieux qu'ils me connaissent, alors il a eu l'occasion de revoir quelques bons amis. C'est spécial de l'avoir ici pour assister à mon premier Match des étoiles en personne. »

Oshie a obtenu un but et une aide, mais la section Métropolitaine a perdu 9-5 aux mains de la section Atlantique en demi-finale. Même si ç'a duré moins longtemps pour Oshie, l'expérience n'a pas été moins spéciale. Peu après qu'Oshie eut marqué à 5:29 de la première période pour lancer la Métropolitaine en avant 3-2, son visage a été montré sur le tableau indicateur au centre de la patinoire dans une image divisée -- Oshie le fils à gauche, Oshie le père à droite. T.J. Oshie a profité de l'occasion pour saluer de la main ses jeunes filles Lyla, âgée de 5 ans, et Leni, âgée de 3 ans.

« C'est la chose qu'elles aiment le plus en assistant aux matchs », a expliqué Oshie.

Video: MÉT@ATL: Oshie donne l'avance à la Métropolitaine

Oshie, qui a reçu des applaudissements chaleureux de la foule avant le match et après son but, a été heureux de partager l'expérience avec son père. Tim était à Las Vegas quand les Capitals ont vaincu les Golden Knights de Vegas pour remporter la Coupe Stanley en 2018, mais il ne voit les matchs de T.J. en personne que rarement ces temps-ci.

« Je ne veux pas entrer dans les détails, mais j'aimerais qu'il assiste à certains de mes accomplissements personnels s'il en est capable, et ce moment en était un, a dit Oshie. Il est souvent venu à St. Louis quand j'ai joué ici et il a beaucoup d'amis ici, beaucoup de gens qui le traitent très bien. C'est un moment que je ne voulais pas qu'il rate. »

Même si son père a parfois des problèmes de mémoire, Oshie a indiqué que Tim était heureux de revenir à St. Louis pour le Match des étoiles.

« Il est très emballé, a déclaré Oshie. Quand il se réveille le matin, je ne sais pas s'il comprend qu'il est à St. Louis, mais à mesure que la journée progresse et lorsqu'il arrive au match, il voit les chandails sur la glace. Il a une copine qui est très gentille et qui sait quand il a besoin d'un peu d'aide pour se rappeler où il est et ce qu'il fait. Mais plusieurs personnes m'ont abordé pour me dire qu'ils trouvaient que Coach semblait en bonne forme. »

Oshie évoluait dans la formation de la section Métropolitaine avec deux coéquipiers des Capitals : le défenseur John Carlson et le gardien Braden Holtby. Ils ont affirmé que c'était spécial de voir Oshie passer la fin de semaine avec son père.

« En peu de temps, il est devenu un pilier de notre équipe, et nous soutenons grandement sa famille et lui, a dit Carlson. De mon côté, je sais à quel point c'est important pour [T.J.] et à quel point son papa aime le hockey, traîner avec les gars et vivre des expériences comme le voyage des pères. Nous sommes tous des gars de famille, mais je crois que leur cas est encore plus spécial.

« Comme T.J. l'a dit quand son père a raté le voyage des pères, c'est différent quand il n'est pas là. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.