Skip to main content

On ne doit pas s'attendre à ce que Bob Gainey effectue un échange majeur

LNH.com @NHL

MONTREAL - Après avoir complété le mois de février en beauté, le Canadien va tenter de poursuivre sur sa lancée au cours de la semaine de relâche scolaire en disputant trois matchs à l'étranger.

Mais avant que le Tricolore n'affronte les Sabres à Buffalo, mercredi, les Thrashers à Atlanta, vendredi, et les Stars à Dallas, dimanche, toute l'attention va être centrée sur la période des mouvements de personnel dans la LNH, qui va atteindre son paroxysme mercredi après-midi.

Le directeur général Bob Gainey va-t-il bouger? On ne doit pas s'attendre à rien de majeur. Primo, Gainey a déjà colmaté quelques brèches, en faisant l'acquisition du défenseur Mathieu Schneider et en réclamant au ballottage le joueur de centre Glen Metropolit. Il a également envoyé Steve Bégin aux Stars en retour du défenseur Doug Janik. Secundo, Gainey dispose d'une faible marge de manoeuvre en ce qui a trait au plafond salarial.

Depuis qu'il est en poste à Montréal, en 2003, Gainey n'a pas signé de grand coup d'éclat à l'approche de la date limite des transactions. Son meilleur coup a été d'obtenir Alex Kovalev des Rangers de New York en 2004, en retour de Jozef Balej et d'un choix de deuxième tour. Au retour du lock-out, deux ans plus tard, il s'était départi de José Théodore et de son mirobolant salaire, en le cédant à l'Avalanche du Colorado pour David Aebischer. En 2007, on avait dénoncé son inaction. L'an dernier, il a échangé le gardien Cristobal Huet aux Capitals de Washington, en retour d'un choix de deuxième tour.

Au plus fort du tumulte qui a secoué l'équipe dernièrement, Gainey avait affirmé qu'il se donnait les quatre derniers matchs avant la date limite afin d'analyser la situation. Or, le Canadien a remporté ces quatre matchs. Le CH est-il véritablement de retour sur la voie du succès? L'entraîneur Guy Carbonneau a dit le croire, samedi, au terme du gain de 3-2 aux dépens des Sharks de San Jose.

Comme il l'a fait pour Bégin, Gainey va sans doute s'efforcer de combler le désir du vétéran Mathieu Dandenault, qui ne veut pas demeurer sur la touche à sa dernière année contractuelle. Peut-être s'attardera-t-il au cas de Georges Laraque, qui a manifesté son mécontentement la semaine dernière. Et qui sait si une proposition alléchante d'un homologue à l'endroit de Kovalev pourrait perturber son flegme légendaire.

Tanguay, finalement?

Le meilleur "échange" que le Canadien va sans doute conclure pourrait être de réaccueillir le vétéran ailier Alex Tanguay dans la formation. On espère que Tanguay puisse finalement obtenir le feu vert des médecins, avant le duel face aux Sabres. A l'écart du jeu depuis le 30 décembre en raison d'une dislocation de l'épaule gauche, il a manqué 27 rencontres.

La semaine va être importante sur le plan personnel pour Patrice Brisebois, qui devrait disputer son 1000e match dans la LNH à Atanta.

Dimanche, un autre Québécois devrait vivre une soirée émotive. Bégin va retrouver ses anciens coéquipiers à Dallas, un peu plus d'une semaine après être passé aux Stars.

En voir plus