Skip to main content

L'attaque débloque et les Canadiens bafouent les Oilers 5-1

Tomas Plekanec obtient quatre points dans la victoire

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

EDM @ MTL

Extended Highlights: Oilers @Canadiens

Extended Highlights of the Edmonton Oilers at the Montreal Canadiens

  • 05:10 •

MONTRÉAL - Ben Scrivens a réalisé 23 arrêts et Tomas Plekanec a connu un match de quatre points afin d'aider les Canadiens de Montréal à renouer avec la victoire devant leurs partisans, samedi.

Les Canadiens ont éclipsé Connor McDavid et les Oilers d'Edmonton pour l'emporter 5-1 et mettre fin à une série de cinq défaites au Centre Bell et à une séquence de quatre revers au total.

Scrivens a signé son premier gain dans l'uniforme `bleu-blanc-rouge' contre son ancienne équipe. Le gardien réserviste en était à son cinquième match depuis qu'on a fait son acquisition des Oilers, le 28 décembre. Scrivens a admis que la victoire lui faisait un velours.

« L'échange aux Canadiens, je n'en ai pas fait de cas. Ce n'était pas la première fois que j'étais échangé. C'est plutôt la façon que les Oilers m'ont traité qui m'a laissé un goût amer en bouche. On m'a retourné dans les rangs mineurs sans permis de travail aux États-Unis. J'ai poireauté pendant trois semaines avant que je puisse jouer. Quand j'ai pu rejouer, on ne me m'utilisait presque pas. J'avais disputé 57 matchs dans la Ligue nationale, la saison dernière, et on dirait que ç'a joué contre moi. »

À l'attaque, le vétéran Plekanec a pris les choses en main en contribuant un but, son 10e de la saison, et en ajoutant trois aides - égalant un sommet qu'il a atteint pour la septième fois en carrière.

« Il y a de ces matchs où tout fonctionne, a commenté Plekanec. Finalement, nous avons eu quelques bons favorables. Nous avons bien joué en général et nous avons été récompensés. »

Brendan Gallagher (13e), Lars Eller (9e), P.K. Subban (cinquième) et Tom Gilbert (premier) ont été les autres marqueurs du Tricolore (25-24-4). Gallagher et Subban ont amassé une passe chacun.

Benoit Pouliot (12e) a été le seul buteur des Oilers (21-27-5).

Cam Talbot a cédé quatre buts sur 23 lancers en deux périodes, avant d'être remplacé par Anders Nilsson au début du troisième vingt. Nilsson a permis un but sur 12 tirs.

Les Canadiens vont tenter de coller une deuxième victoire pour la première fois depuis plus de deux mois dès dimanche après-midi, à l'occasion de la visite des Hurricanes de la Caroline.

« Nous allons savourer le moment et nous devrons nous présenter dimanche en affichant la même énergie du désespoir », a affirmé l'entraîneur Michel Therrien, en refusant de dire s'il fera de nouveau confiance à Scrivens.

« J'aime bien ces matchs en après-midi, a dit Scrivens. Il n'y a pas de séance matinale d'entraînement et vous n'avez pas de temps à tuer avant les matchs en soirée. Vous jouez au moment où vous avez le plus d'énergie dans la journée. »

Comme en novembre

Les Canadiens n'avaient pas réussi quatre buts au cours des deux premières périodes d'un match depuis le 20 novembre dans la victoire de 5-3 acquise contre les Islanders de New York. Ils menaient même 4-0 après 40 minutes, une première depuis le gain de 5-1 face aux Jets de Winnipeg, le 1er novembre!

Aidés par le brio de Scrivens, les Canadiens menaient 2-0 à l'issue du premier tiers. L'arrêt qu'il a fait au début de l'après-midi face à Jordan Eberle, qui a hérité du disque à quelques mètres du filet, a insufflé de la confiance à ses coéquipiers.

« Nous avons profité de nos chances à l'attaque et Scrivens a fait des arrêts importants surtout en début de match, a acquiescé Therrien. Les unités spéciales ont été très bonnes. Nous sommes parvenus à annuler les deux premières chances des Oilers, qui connaissaient du succès en supériorité, et nous avons marqué à notre première occasion. Ç'a donné le ton. »

Pour une rare fois, le Tricolore a été favorisé par la chance sur la séquence du but de Gallagher, qui a tout juste effleuré le tir de Plekanec à 7 :27. Le CH a obtenait au moins un but en attaque massive dans une cinquième rencontre de suite.

Eller a doublé l'avance à l'aide d'un tir des poignets précis à 16 :11. Le Danois a pu prendre le temps de viser à la gauche de Talbot, après avoir saisi la passe de Tomas Fleischmann en entrée de territoire.

Les hôtes ont poursuivi leur travail efficace en deuxième période et la chance leur a souri de nouveau, à 11 :48. La passe que Plekanec a tentée vers Gallagher a bifurqué sur un patin du défenseur Brandon Davidson.

Subban a fait 4-0 à 18 :01 en décochant une puissante frappe du côté rapproché, en provenance du flanc droit.

Kassian brasse

On a pu constater que l'ancien des Canadiens, Zack Kassian, ne s'était pas fait beaucoup d'amis au cours de son très bref passage au sein de l'organisation. Kassian, envoyé aux Oilers en retour de Scrivens, a été impliqué dans quelques escarmouches, étant puni deux fois.

Les Oilers se sont créé un peu d'espoir en marquant tôt en troisième période, en infériorité numérique de surcroît. Pouliot s'est immiscé au travers de la défense et il a pu s'avancer vers Scrivens qu'il a déjoué à l'aide d'un revers logé parfaitement dans le haut du but.

Mais Gilbert est venu annuler toute tentative de remontée à 9 :59, en complétant la stratégie de Plekanec.

En voir plus