Skip to main content

New York contre Los Angeles: une rivalit? qui a pris 30 ans ? se b?tir

LNH.com @NHL

La derni?re fois que des ?quipes de New York et Los Angeles se sont affront?es pour le championnat, les Dodgers ont d? faire face ? un lanceur ayant subi une op?ration ?Tommy John?.

? quel point ?a fait longtemps? Voici un indice: le gaucher au monticule ?tait Tommy John en personne.

Trente ans apr?s que les Dodgers eurent remport? la S?rie mondiale contre John et les Yankees, Los Angeles et New York se retrouvent enfin. Cette fois, c'est sur la glace que les ?quipes des deux plus grandes villes des ?tats-Unis se rencontreront pour se disputer la coupe Stanley.

?a ne rappellera peut-?tre pas aux gens Willis Reed boitant sur le court, inspirant son ?quipe dans le match no 7 de la finale de la NBA de 1970, ou encore Reggie Jackson frappant trois circuits dans le m?me en 1977 dans une victoire des Yankees contre les Dodgers.

La Grosse Pomme et Hollywood n'ont pas d'historique en finale de la Coupe Stanley, mais les deux c?tes d?montrent beaucoup d'enthousiasme pour cette premi?re finale sportive entre les deux m?tropoles depuis 1981.

?Ces deux gros march?s viennent ajouter ? toute l'excitationde cette finale, a dit l'attaquant des Rangers Dominic Moore. Je sais qu'? New York, ils sont excit?s.?

Comme l'est Tommy Lasorda, qui a men? les Dodgers ? leur derni?re victoire contre les Yankees, un bon ami du pr?sident des Kings, Luc Robitaille.

??C'est certain que je vais les encourager, sans aucun doute, a d??clar?? Lasorda. Je suis tellement impressionn?? par ce que les Kings ont accompli au cours des s??ries. M??me s'ils ne battent pas les Rangers, l'??quipe est devenue l'une des plus grandes de l'histoire de la fa??on dont elle a jou??.??

Pourquoi ce duel New York-Los Angeles n'est pas survenu plus t??t est un des grands myst??res du sport. Assur??ment, quand les Lakers et les Knicks se sont affront??s trois fois en quatre ans pour le titre de la NBA au d??but des ann??es 1970, on s'attendait ?? ce que ces rivaux s'affrontent de nouveau. Et quand les Dodgers ont finalement battu les Yankees dans la troisi??me S??rie mondiale en cinq ans entre les deux ??quipes, ils semblaient ??tre sur le point de s'??changer les championnats pour quelques ann??es.

Cette S??rie mondiale en a vraiment enchant?? plusieurs ?? Los Angeles, qui n'avait pas gagn?? de championnat depuis 1965, avec Sandy Koufax au monticule. Mais les Yankees ont battu les Dodgers en 1977 et en 1978, alors que Jackson a obtenu le sobriquet de Mr. October avec sa performance r??alis??e au Yankee Stadium.

??Nous souffrions et le gars nous faisait passer pour des idiots, s'est rappel?? Lasorda. Je priais pour qu'on obtienne une autre chance de lui redonner la monnaie de sa pi??ce.??

Le descripteur des Dodgers Vin Scully a dit que la rivalit?? entre les Dodgers et les Yankees ??tait plus intense que dans tout autre sport parce que ces deux clubs ont disput?? tellement de S??ries mondiales quand les Dodgers ??taient encore ?? Brooklyn. Leur plus grande victoire est assur??ment survenue en 1963, quand ils ont balay?? les Yankees.

??Ce n'??tait pas seulement de les avoir battus, mais de les avoir balay??s en quatre rencontres, a indiqu?? Scully. Et pour les partisans new-yorkais, il y avait beaucoup de ressentiment, car pour plusieurs d'entre eux, les Dodgers ??taient encore de Brooklyn.??

Pour les partisans des Knicks, leur plus grande victoire remonte ?? 1970. Sans Reed pour le septi??me match, les Knicks s'attendaient ?? une difficile t??che contre Wilt Chamberlain, Jerry West et Elgin Baylor. Mais il s'est d??chir?? un muscle de la cuisse dans le match no 5 et a eu besoin d'une injection juste avant la rencontre pour pouvoir entrer sur le court en boitant.

?? la vue de Reed en uniforme, les 19 500 spectateurs ont explos?? de joie. Il n'a marqu?? que quatre points, mais il a contenu Chamberlain et les Knicks l'ont emport?? 113-99.

Les Lakers les vaincront deux ans plus tard et de nouveau en 1973. Depuis, les deux clubs ne se sont pas rencontr??s en finale.

Il n'y a jamais eu de Super Bowl opposant un club de New York ?? un de Los Angeles et ce n'est plus possible tant que L.A. n'aura pas une autre franchise de la NFL. Si les Rengers et les Kings n'ont jamais crois?? le fer en finale, des ??quipes du sud de la Californie et de la r??gion de New York s'y sont d??j?? affront??es. Les Devils du New Jersey et les Ducks d'Anaheim ??taient de la finale 2003 et les Kings ont battu les Devils il y a deux ans.

Malgr?? ces finales, New York contre Los Angeles semble ?? un autre niveau.

??Je pense que c'est important pour la ligue. Cette ligue a tout fait pour nous et je veux qu'elle poursuive sa croissance, a expliqu?? l'attaquant des Rangers Brad Richards. Ces affrontements sont excellents pour le sport et nous le comprenons. C'est super pour le hockey.??

En voir plus