Skip to main content

Maxim Lapierre profite de l'expérience acquise lors des dernières séries

LNH.com @NHL

MONTREAL - Maxim Lapierre a remporté le premier round qui l'"oppose" à Kyle Chipchura. Mercredi face aux Bruins de Boston, Lapierre a disputé son meilleur match dans l'uniforme du Canadien. Sa performance lui a valu la troisième étoile de la rencontre.

Chipchura, lui, a pris la direction de Hamilton, Francis Bouillon et Christopher Higgins étant de retour dans la formation. Le Canadien compte désormais 23 joueurs en santé, soit la limite permise.

Lapierre a fait tout un match contre Boston au centre du quatrème trio complété par Mathieu Dandenault et Georges Laraque. En 12 minutes de jeu (11:59), il a marqué un but, son premier de la saison, obtenu six tirs, un sommet dans l'équipe, enregistré deux mises en échec, remporté 54 pour cent de ses mises en jeu et terminé la soirée avec un différentiel de plus-1. Il a aussi excellé en infériorité numérique.

"Je suis revenu à la base, dit Lapierre pour expliquer son rendement face aux Bruins. J'ai exploité ma vitesse, ce qui m'a donné des occasions de marquer."

Les séries

A sa troisième saison à Montréal, Lapierre fait valoir que les dernières séries contre Boston et Philadelphie lui ont permis d'acquérir l'expérience et l'assurance qui lui manquaient jusqu'ici.

"Je me suis retrouvé dans des situations assez stressantes en séries, explique l'athlète âgé de 23 ans. Aujourd'hui, je suis plus confiant et plus détendu à cause de ça. J'arrive à mieux gérer mon stress. Ca me permet de faire des jeux."

Lapierre ne se voit pas comme un marqueur même s'il a toujours réussi des buts avec régularité dans le junior et la Ligue américaine.

"Mon rôle est d'amener de l'énergie à l'équipe et de bien jouer défensivement. Si je marque en plus, c'est la cerise sur le sundae."

Laraque nerveux

Dandenault et Laraque ont également fait sentir leur présence. Dandenault a préparé le but de Lapierre, le troisième du Canadien, tandis que Laraque a joué son rôle en livrant un combat à Shawn Thornton à sa première présence dans l'uniforme du Tricolore.

"J'étais nerveux parce que c'était mon premier match et que je n'avais pas encore joué, a expliqué Laraque. Mon niveau de confiance n'était pas à 100 pour cent. Mon 'timing' non plus. Je suis très reconnaissant à l'entraîneur de m'avoir donné la chance de jouer."

Laraque est convaincu que sa présence va aider l'équipe même s'il n'a pas trop bien paru contre Thornton.

"Je vais aider l'équipe, assure-t-il. Je sais que les gens sont contents que je sois à Montréal. Les joueurs le sont aussi. Saku (Koivu) me l'a dit. Il pense que je peux faire une grosse différence."

Lors d'une mise en jeu, Guillaume Latendresse s'est entretenu brièvement avec Thornton.

"Je lui ai demandé pourquoi il ne s'est pas placé devant Laraque comme le font tous les hommes forts. Il m'a répondu qu'il ne peut pas contre Laraque, qu'il doit se coller contre lui pour éviter les coups."

On peut parier que les deux hommes vont se retrouver au cours de la saison.

En voir plus