Skip to main content

Maxim Lapierre et Kyle Chipchura se retrouvent encore au coude à coude

LNH.com @NHL

MONT-TREMBLANT - Peu importe le niveau, il n'y a jamais rien d'acquis pour les joueurs de soutien. Maxim Lapierre en fait une nouvelle fois l'expérience alors qu'il se bat pour conserver son poste au centre du quatrième trio.

"C'était comme ça dans le junior", rappelle Lapierre, qui a disputé 53 matchs à Montréal la saison dernière après avoir entrepris l'année à Hamilton. Dans l'uniforme du Canadien, il a récolté 18 points, dont sept buts.

Lapierre et Kyle Chipchura se retrouvent cette année encore au coude à coude. L'athlète de St-Léonard a entrepris le camp avec une petite longueur d'avance sur Chipchura. Mais à quelques heures du dernier match préparatoire, tous les paris sont ouverts.

"Il y a de bons jeunes au camp", constate Lapierre, lui-même âgé de 23 ans seulement.

Lapierre a disputé cinq matchs préparatoires. Il n'a inscrit aucun point même s'il affiche un différentiel de plus-un.

"Je n'ai rien produit offensivement. Par contre, je me débrouille bien dans ma zone", fait-il valoir.

A 6'02" et 207 livres, Lapierre peut évoluer à l'aile, ce qui pourrait être éventuellement sa planche de salut.

"Je me concentre seulement sur le poste de centre, répond-t-il. Je me prépare à jouer le 10 octobre. Sinon je veux être prêt lorsqu'on me fera signe."

Guy Carbonneau laisse entendre que le Lapierre peut en faire davantage.

"Pour avoir une longue carrière dans la Ligue nationale, il va devoir être bon dans les mises en jeu en plus d'être solide pour écouler les punitions."

De son côté, Chipchura a marqué un but en quatre matchs hors-concours. Jeudi, il s'est entraîné au centre de Lapierre et Tom Kostopoulos.

"Il prend de l'assurance même s'il ne fait pas beaucoup de bruit", a indiqué Carbo.

La saison dernière à Montréal, le centre âgé de 22 ans a amassé 11 points, dont quatre buts, en 36 rencontres. Il a ensuite été cédé aux Bulldogs de Hamilton.

En voir plus