Skip to main content

Maxim Lapierre a demandé un coton-tige au soigneur avant la fusillade

LNH.com @NHL

TAMPA, Floride - Guy Carbonneau était très fier de ses joueurs après le match.

"On a des blessés, on a perdu Alex (Tanguay) tôt dans le match, et c'était un deuxième match en autant de soirs. On savait aussi que le Lightning sortirait en force. Mais j'ai aimé la façon dont on a répondu en deuxième et en troisième période. Je ne sais pas comment c'était d'en haut, mais on a joué un de nos meilleurs matchs depuis que je dirige l'équipe."

Le match a eu un prix. Tanguay a subi une luxation de l'épaule gauche. La durée de son absence demeure indéfinie pour le moment.

"Ca regarde mal, a admis Carbonneau. On en saura davantage après les examens. Mais il va s'absenter plus qu'une couple de jours.

"C'est frustrant toutes ces blessures, a ajouté l'entraîneur. Sauf qu'on a été épargné ces deux dernières années. On aimerait évidemment compter sur tous nos joueurs à ce temps-ci de la saison pour prendre notre rythme. Mais cette année, ça frappe fort. Heureusement, on a des jeunes qui prennent la relève."

Le nom de Tanguay s'ajoute à ceux de Saku Koivu, Christopher Higgins, Georges Laraque et Mathieu Dandenault.

Maxim Lapierre a disputé un autre fort match. Il s'est fait complice du but de Guillaume Latendresse, il a obtenu cinq tirs en plus de marquer aux tirs de barrage.

"Ca va bien en ce moment, a-t-il déclaré. Le club va aussi très bien. C'est l'fun de pouvoir célébrer le Nouvel An de cette façon."

Lapierre a avoué sa surprise d'entendre son nom en vue de la fusillade.

"J'ai demandé un Q-tips (coton-tige) au soigneur", a-t-il dit.

Lapierre a déjoué Mike Smith d'un tir du côté de la mitaine.

"J'ai foncé, j'ai accéléré puis j'ai ralenti pour le faire sortir de son filet. C'a marché. Pour le lancer, je l'ai appris en regardant le DVD de Kovi (Alex Kovalev)."

Le patineur de Repentigny étonne ses propres coéquipiers.

"Je vais me porter volontaire pour entreprendre une campagne afin qu'il participe au match des étoiles", a lancé Latendresse, pince-sans-rire.

Latendresse a aussi apprécié le courage de Tom Kostopoulos qui s'est attaqué à Evgeny Artyukhin.

"Il s'est attaqué à un monstre", a-t-il dit en parlant du Russe, un colosse de 6'5" et 259 livres.

En voir plus