Skip to main content

Matthew Lombardi ne cesse de voir sa production à l'attaque diminuer

LNH.com @NHL

CALGARY - Après avoir connu une saison fort prometteuse de 20 buts, il y a deux ans, Matthew Lombardi ne cesse de voir sa production à l'attaque diminuer. Auteur de 14 filets, la saison dernière, le Montréalais n'en montrait que cinq à sa fiche cette saison, avant lundi.

"C'est sûr que je voudrais avoir plus de points. Je sais que je suis capable", affirme le joueur de centre des Flames de Calgary, qui évite d'utiliser le mot "déception" en parlant de son rendement.

"Je centre les efforts sur les 30 derniers matchs de l'équipe en saison régulière. C'est ma source de motivation", dit-il.

A l'âge de 26 ans (27 en mars), Lombardi devrait normalement afficher une progression. Au lieu de cela, il connaît une baisse de production depuis qu'il a amassé 46 points en 2006-07. Il en a récolté 36, la saison dernière, et cette saison il est rendu à 20.

On s'attendait à de belles choses de Lombardi, après qu'il eut fait sa marque au championnat mondial de 2007, en aidant le Canada à remporter la médaille d'or. Auteur de 12 points en neuf matchs, il avait complété un trio explosif en compagnie de Shane Doan, des Coyotes de Phoenix, et de Rick Nash, des Blue Jackets de Columbus.

Au début de la saison suivante, les dirigeants des Flames voyaient Lombardi pivoter une des deux premières unités. Cette saison, ils espéraient à tout le moins qu'il supplante le vétéran Craig Conroy, âgé de 37 ans. Or, il n'en est rien, et leur patience a peut-être atteint la limite. A l'approche de la date limite des transactions, le nom de Lombardi refait surface dans les rumeurs, même s'il est sous contrat en vue de la saison prochaine, à un salaire de 2,35 millions$ US.

"Je ne prête aucune attention aux rumeurs m'impliquant, mentionne-t-il. Mon épouse et moi souhaitons rester longtemps à Calgary. Les Flames m'ont repêché et je suis très content d'être avec eux. C'est une organisation de premier plan."

Curieusement, Lombardi est moins productif depuis l'arrivée de l'intransigeant Mike Keenan à la barre des Flames. Mais il assure que ça n'a rien à voir. Keenan ne lui demande pas de préconiser un style défensif.

"Les relations sont bonnes entre nous. Je ne suis pas un de ses souffre-douleur. Disons que la majorité des joueurs goûtent à sa médecine, à tour de rôle", lance-t-il avec le sourire.

Lombardi n'est pas le seul jeune joueur de la LNH qui éprouve des problèmes cette saison. Son ancien coéquipier dans les rangs juniors, à Victoriaville, Antoine Vermette des Sénateurs d'Ottawa, connaît une saison décevante. Plus près de nous, on peut également avancer le nom de Tomas Plekanec, du Canadien. Cela dit, il demeure confiant de renverser la vapeur.

"C'est satisfaisant sur le plan personnel d'être un joueur établi dans la Ligue nationale, mais je ne tiens rien pour acquis. Je veux m'améliorer à tous les jours et, à mon âge, j'estime ne pas avoir encore mon plein potentiel."

En voir plus