Skip to main content

Martin Brodeur pourra rejoindre Patrick Roy devant parents et amis

LNH.com @NHL

BROSSARD - Martin Brodeur aura l'occasion, une fois de plus, de confirmer sa place parmi les grands de l'histoire du hockey. Le gardien natif de St-Léonard pourra inscrire le 551e gain de sa carrière, samedi soir, au Centre Bell, et ainsi rejoindre Patrick Roy au premier rang des gardiens comptant le plus de victoires.

"Il y a de quoi être excité, a déclaré Brodeur après la victoire de 5-2 des Devils du New Jersey contre les Coyotes de Phoenix, jeudi soir.

"On devait l'emporter pour me donner une chance d'égaler le record, samedi. Je suis vraiment content de pouvoir le faire à Montréal. Je n'aurais pu rêver d'un meilleur scénario", a-t-il ajouté au représentant du Star-Ledger.

Brodeur va rencontrer les médias samedi matin au Centre Bell durant une quinzaine de minutes, les Devils ayant décidé de limiter ses interventions à Montréal.

"Je vais essayer de ne pas trop y penser, a-t-il poursuivi. Il s'agira d'un moment assez émotif, pas seulement pour moi mais aussi pour mes amis et ma famille qui m'ont encouragé durant toutes ces années.

"L'atmosphère sera bien différente. Mais je m'y attends."

Une sérieuse blessure

Brodeur a vu sa saison être interrompue début novembre en raison d'une déchirure musculaire au biceps gauche qui a nécessité une intervention chirurgicale. Il est revenu au jeu le 26 février, soit après presque quatre mois de convalescence. Depuis son retour, il affiche un rendement de 6-1-0, y compris deux jeux blancs.

"J'ai examiné le calendrier à mon retour et on me disait que je pourrais égaler le record à Montréal, a-t-il expliqué. Mais je savais qu'il me fallait remporter sept victoires. C'est beaucoup, surtout après une aussi longue absence.

"Je ne pensais pas, sincèrement, me retrouver dans cette situation. Mais j'adore. Montréal demeure ma ville. Le Canadien est l'équipe que j'encourageais quand j'étais jeune. C'était mon équipe. Je m'attends à une belle soirée."

Un bon copain

Brodeur ne sera pas le seul à vivre un grand moment. Patrice Brisebois disputera face aux Devils son 1000e match dans la Ligue nationale.

"C'est un bon copain, a dit Brisebois en parlant de Brodeur. Il a une carrière extraordinaire. Chaque année, son équipe peut s'attendre à 35 ou 40 victoires de sa part. Mais on va tout faire pour qu'il ne puisse égaler le record au Centre Bell", a promis le défenseur du Canadien.

Carey Price admiratif

Carey Price n'aura pas l'occasion d'affronter Brodeur puisque Jaroslav Halak sera devant le filet du Canadien. Le jeune gardien de la Colombie-Britannique n'a pu quand même cacher son admiration pour le gardien des Devils.

"Ce qui me fascine, c'est sa régularité. Il a été capable de jouer au plus haut niveau pendant toutes ces années, a noté Price.

"Il a aussi un style bien personnel. Je ne crois pas qu'un autre gardien pourrait s'en inspirer et avoir le même succès. Son sens de la compétition y est aussi pour quelque chose."

Price dit avoir rencontré Brodeur une seule fois.

"C'était à ma première année junior, soit juste avant une compétition internationale. Je me rappelle avoir été trop impressionné pour lui parler."

En voir plus