Skip to main content

Marian Hossa s'est joint aux Wings dans l'espoir de gagner la coupe Stanley

LNH.com @NHL

DETROIT - C'était l'été 2002, et Curtis Joseph était déterminé à finalement avoir la chance de soulever la coupe Stanley. Joseph, alors parmi les joueurs autonomes les plus convoités, a choisi de se joindre aux champions en titre en acceptant une offre des Red Wings de Detroit.

Un scénario semblable s'est déroulé, cet été, quand Marian Hossa a surpris en délaissant de lucratives offres à long terme, des Penguins et des Oilers, pour se joindre aux Red Wings.

Il est bien probable que ce soit sa seule saison à Detroit, en raison du plafond salarial, mais Hossa a souvent dit que le jeu pourrait en valoir la chandelle, car c'est avec les Red Wings qu'il a les meilleures chances de gagner le championnat.

"Il y a beaucoup de talent ici, a dit Hossa avant le match des siens contre Toronto, jeudi. Beaucoup de gros noms sur papier. Nous devons seulement nous assurer de trouver ensemble une formule gagnante."

Hossa a vu les Wings célébrer, au mois de juin, après qu'ils aient battu son équipe d'alors, les Penguins, en six matches en finale de la coupe Stanley. Il s'est alors demandé ce que serait la vie à Detroit.

Quand il est devenu joueur autonome sans restriction, le 1er juillet, son agent Ritch Winter a parlé à plusieurs équipes, mais son client penchait déjà vers une formation en particulier.

Nul n'était plus surpris de l'intérêt de Hossa envers les Wings que le directeur général Ken Holland, surtout après qu'il ait été informé des offres venant de Pittsburgh et Edmonton. Les Wings ne pouvaient égaler la longueur de ces contrats, car ils doivent soumettent de nouvelles offres à plusieurs joueurs important à la fin de la saison, notamment au gagnant du trophée Conn Smythe, Henrik Zetterberg.

Les choses se sont toutefois rapidement arrangées après un entretien avec l'entraîneur des Wings, Mike Babcock, et Hossa a décidé qu'un an avec les Wings valait mieux que rien du tout.

"Peu importe ce qui arrivera cette saison, nous allons perdre des joueurs quand ce sera terminé, a concédé Holland. Hossa sera autonome sans restriction. Il y aussi Zetterberg, (Johan) Franzen, (Mikael) Samuelsson et (Tomas) Kopecky. (Jiri) Hudler sera autonome avec restriction, et il voudra une augmentation de salaire.

"Nous allons probablement perdre deux joueurs dans ce groupe. C'est pourquoi c'est sans doute une opportunité unique pour nous, cette année, d'avoir bâti l'équipe que nous avons sur papier. Il faut maintenant voir ce que cela donnera sur la glace."

Hossa, qui a déjà fourni 100 points en une saison, a contribué 66 points en 72 matches, la saison dernière. Il est raisonnable de croire que sa récolte sera améliorée avec la chance de jouer aux côtés de gars tels que Zetterberg, Pavel Datsyuk et d'autres attaquants talentueux des Red Wings.

Avec l'arrivée de Hossa, les Wings sont le choix de plusieurs observateurs pour défendre leur titre avec succès, cette saison. Et les joueurs en sont bien conscients.

"Je pense que ces gars-là ont toujours de la pression parce que l'équipe est tellement forte et les gens s'attendent à des victoires, a confié Hossa. Avec moi qui se joint à eux, la pression sera encore plus grande. Mais vous savez quoi, les gars ici sont des professionnels, ils ont déja vécu ce genre de choses. Je ne pense pas qu'ils se laissent affecter d'une manière ou d'une autre."

En voir plus