Skip to main content

Les unités spéciales, la différence pour les Penguins

Pittsburgh a les devants 2-1 contre les Rangers et le quatrième match aura lieu jeudi soir

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEW YORK - L'entraîneur des Penguins de Pittsburgh Mike Sullivan sait qu'il est important de remporter la bataille des unités spéciales pour connaître du succès dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Et les Penguins sont justement arrivés à le faire contre les Rangers de New York lors des trois premiers matchs de leur série du premier tour dans l'Association de l'Est.

 

Sullivan est même allé jusqu'à dire que le but marqué en avantage numérique par Sidney Crosby alors qu'il restait 42 secondes à jouer en deuxième période du troisième affrontement, disputé mardi au Madison Square Garden, a été le but le plus important de la série jusqu'ici. Ce filet égalisateur a lancé les Penguins vers un gain de 3-1, qui leur a donné les devants deux matchs à un dans la série quatre de sept.

La quatrième rencontre aura lieu jeudi soir au Madison Square Garden (19 h (HE); TVA Sports, SN, CNBC, ROOT, MSG).

« Je trouve que nos entrées de zone ont été plutôt bonnes (en avantage numérique); nous avons passé pas mal de temps en zone adverse, a noté Sullivan. Le désavantage numérique des Rangers applique beaucoup de pression, en faisant une surveillance étroite des joueurs adverses afin de les forcer à réaliser des jeux parfaits. Je trouve que nos gars ont fait du bon travail pour donner du soutien au porteur de la rondelle et pour diriger la rondelle au filet.

« Le jeu de puissance, au cours des derniers matchs, a marqué des buts importants pour nous. »

Les Penguins ont un taux de succès de 4-en-13 en supériorité numérique et de 11-en-12 en désavantage numérique jusqu'ici dans cette série.

« Nous avons beaucoup de joueurs de talent et il y a de la chimie entre eux en ce moment », a fait remarquer l'ailier droit des Penguins Phil Kessel.

Kessel a récolté la première mention d'aide sur le but de Crosby en réalisant une passe parfaite, qui a fait en sorte que ce dernier n'a eu besoin que de rediriger le disque dans le filet pour marquer et ainsi égaler le score.

Le joueur de centre des Penguins Evgeni Malkin, qui se poste à la pointe aux côtés du défenseur Kristopher Letang au sein de la première unité du jeu de puissance, a dit estimer que la clé, c'est de s'assurer que la rondelle se rende jusqu'au gardien des Rangers Henrik Lundqvist.

« Il faut chercher à exploiter nos habiletés; nous avons cinq bons joueurs sur la glace dans ce contexte alors il s'agit de jouer de la bonne façon, a déclaré Malkin. Il faut tirer au but plus souvent parce que les Rangers sont très bons pour bloquer des tirs. Il faut s'assurer que la rondelle leur passe entre les jambes, qu'elle se rende plus loin. »

L'ailier gauche des Penguins Carl Hagelin, qui évolue en désavantage numérique, a noté que jouer avec rapidité rend l'adversaire mal à l'aise quand celui-ci essaie de s'installer en zone adverse à cinq contre quatre.

« C'est important de rester humble et d'être combatif, a expliqué Hagelin. Tout ce dont ils ont besoin, c'est de connaître un bon avantage numérique et ils vont réussir à en marquer un. Nous essayons de ne pas trop y penser, mais la clé, c'est notre combativité. »

Le gardien des Penguins Marc-André Fleury (commotion cérébrale), qui ne s'est pas entraîné mercredi, ratera probablement un 10e match de suite, dont un quatrième en séries de la Coupe Stanley. Fleury a pris part à l'entraînement de lundi et il n'a pas enfilé les patins durant la séance d'entraînement optionnelle de mardi. Sullivan a indiqué que son cas continue d'être réévalué quotidiennement.

Le gardien recrue Matt Murray a réalisé 16 arrêts à son premier départ en séries éliminatoires de la Coupe Stanley à l'occasion de la troisième rencontre. Il a signé sa victoire moins d'une semaine après que son coéquipier Jeff Zatkoff l'eut emporté à ses débuts en séries lors du premier match de la série, tenu à Pittsburgh, et eut subi la défaite lors de la deuxième rencontre. Pittsburgh est la première équipe dans l'histoire de la LNH à voir deux de ses gardiens signer la victoire à leurs débuts en séries éliminatoires au cours d'une même série.

« Je m'attends à ce que les Rangers tirent plus souvent vers moi au prochain match, si je joue, a affirmé Murray. Je suis sûr qu'ils vont mettre l'accent là-dessus, alors je m'attends à être un peu plus occupé. »

Sullivan a apporté une modification à son alignement lors de l'entraînement de mercredi, alors qu'il a jumelé l'ailier gauche Conor Sheary à Crosby et à l'ailier droit Patric Hornqvist. L'ailier gauche Chris Kunitz, qui faisait partie du premier trio, s'est retrouvé aux côtés du joueur de centre Malkin et de l'ailier droit Eric Fehr.

« [Sheary et Kuntiz] préconisent deux styles différents et ils apportent tous deux quelque chose au trio dont ils font partie, a souligné Sullivan. Nous déplaçons ces gars-là selon ce que nous voyons et de la manière dont les trios réagissent. Ils ont tous deux passé pas mal de temps avec Crosby et Malkin, alors ce sont des changements qui se font sans heurts. Ça nous donne d'autres options. »

 

En voir plus