Skip to main content

Les Stars ont besoin d'une meilleure contribution de leurs joueurs offensifs

LNH.com @NHL

DALLAS (AP) - Des buts marqués par un trio à vocation défensive, voilà une chose dont les équipes à la poursuite de la coupe Stanley ont besoin à l'occasion. Et c'est justement le cas des Stars de Dallas.

Leur problème dans la série contre les Canucks de Vancouver, c'est que leurs joueurs offensifs ne marquent pas de but!

Mike Modano, Jere Lehtinen, Philippe Boucher, Mike Ribeiro et Niklas Hagman, les cinq meilleurs marqueurs des Stars en saison régulière, n'ont pas encore trompé la vigilance de Roberto Luongo, une raison majeure pour laquelle les Stars tirent de l'arrière 2-1 dans la série qui se poursuivra mardi.

"Un but à un moment bien choisi d'un de ces joueurs aiderait certainement la cause, a convenu l'entraîneur Dave Tippett lundi. Même si notre équipe mise sur des buts marqués en comité, il faut que nos meilleurs joueurs contribuent."

Les Canucks n'ont pas marqué beaucoup plus de buts, chaque équipe ayant été limitée à sept par autant de marqueurs différents lors des trois premiers matchs, et respectivement trois par les Stars et deux par les Canucks lors des deux derniers. Mais ces derniers ont pu compter sur la contribution de quelques-uns de leurs meilleurs marqueurs comme Daniel Sedin, Markus Naslund et Taylor Pyatt, auteur du but victorieux en prolongation dimanche.

L'attaque des Canucks en arrachait ce soir-là et Alain Vigneault a ramené Naslund avec les Daniel et Henrik Sedin.

"C'est toujours un plaisir de jouer avec les jumeaux", a constaté Naslund, lui aussi suédois.

Le peu de chances de marquer ennuie Tippett autant que la rareté de buts, les deux étant reliés. Modano, qui a eu beaucoup de temps de glace lors du troisième match, n'a obtenu qu'un tir au filet, soit un de plus que Brenden Morrow, qui a été sur la glace pendant près de 20 minutes.

Autre problème: les Stars ont perdu leurs cinq derniers matchs éliminatoires à domicile.

"Nous n'avons pas l'instinct du tueur actuellement, a relevé Morrow. Il faut le trouver en dedans de nous. Les entraîneurs ne peuvent nous le donner, c'est à nous de le trouver."

En voir plus