Skip to main content

Les risques pris en 3e période ont causé la perte du Canadien

LNH.com @NHL

RALEIGH, Caroline du Nord - Le Canadien a pris des risques en troisième période. Ce fut la cause de sa défaite.

"La question était de savoir qu'elle équipe allait prendre des risques la première, a expliqué Alex Kovalev. C'est ce qui nous a coûté le match. On a pris des risques, fait des passes en diagonale, au lieu de se concentrer sur les détails. "On ne gagnera plus par de hauts pointages comme en début de saison. Nos victoires, on va les arracher 1-0 et 2-1", a-t-il ajouté.

Kovalev a complété un trio avec Saku Koivu et Alex Tanguay. Cette unité n'a nullement menacé à cinq contre cinq.

"La composition des trios n'a pas l'importance, a déclaré le Russe. On n'ira nulle part si on n'y va pas d'un meilleur effort."

Kovalev a rappelé que le seul objectif de l'équipe doit être de remporter des victoires.

"Il faut penser à la victoire et oublier les objectifs personnels. En ce moment, nous allons tous dans des directions différentes. J'ignore si c'est à cause du centenaire de l'équipe. Mais on doit seulement penser à la victoire, comme on le faisait l'an dernier. Notre victoire à St. Louis est un bon exemple."

Le meilleur trio a été celui de Guillaume Latendresse, Steve Bégin et Mathieu Dandenault.

"C'est toujours ce qui arrive lorsqu'on traverse une période difficile. On oublie les détails, a expliqué Bégin. On le répète à chaque année. Mais c'est ce qui nous fait perdre. On se promène de gauche à droite sur la glace."

Ce quatrième trio a souvent donné le ton au match.

"Notre jeu est simple. On sait ce qu'on doit faire pour rester sur la glace, a-t-il dit. On doit être fort le long des bandes et y aller d'un deuxième et d'un troisième effort. Mathieu est vraiment rapide tandis que Guillaume a joué un fort match. Il s'est impliqué physiquement."

Carey Price a fait face à 48 lancers, un sommet cette saison contre le Canadien.

"Il faut redresser la situation, a-t-il dit. C'est trop de lancers même si plusieurs tirs venaient de la pointe ou de l'extérieur."

"Nos gardiens n'ont rien à se reprocher, a noté Guy Carbonneau. On a seulement besoin d'un meilleur effort de tous les joueurs."

En voir plus