Skip to main content

Les Red Wings étaient soulagés d'avancer et de pouvoir se reposer

LNH.com @NHL

DETROIT (AP) - C'est par un profond soupir de soulagement que les Red Wings de Detroit ont accueilli le but de Johan Franzen en deuxième période de prolongation à Calgary dimanche soir.

Les Wings, malgré leurs belles fiches en saison régulière, accédaient à la deuxième ronde des séries éliminatoires pour la deuxième fois seulement depuis 2002. Cette victoire dans le sixième match de la série leur procurait aussi un repos bienvenu après avoir disputé deux matchs en moins de 36 heures dans des villes séparées par près de 3200 kilomètres.

Pendant que les Wings étaient au repos, le match de lundi soir entre les Stars de Dallas et les Canucks de Vancouver allaient décider de leurs prochains adversaires. Si les Stars l'emportaient, ce sont eux qui affronteront les Red Wings. Sinon, ce sera les Sharks de San José. Les Ducks d'Anaheim affronteront l'autre demi-finaliste de l'Association Ouest.

Les Red Wings étaient déterminés à se rendre plus loin cette fois et ils avaient confiance aux changements apportés, notamment grâce au retour de Dominik Hasek devant le filet. Steve Yzerman et Brendan Shanahan partis, les Red Wings ont ajouté de la jeunesse et de la robustesse à leur formation.

Plus important encore, l'entraîneur Mike Babcock a souligné que cette équipe n'était pas marquée par les récents échecs en séries.

"Cette équipe n'est pas celle de 2003, 2004 ou 2006", a-t-il insisté.

Les Red Wings ont terminé à égalité avec les Sabres de Buffalo avec un total de 113 points mais ont été classés deuxièmes en raison d'un moins grand nombre de victoires. C'est la troisième saison de suite et la quatrième fois en cinq ans qu'ils sont au moins a égalité pour le plus grand nombre de points au classement de la LNH.

Holmsrom et Lebda blessés

Les Red Wings sont aussi en bonne santé.

Les cas de l'attaquant Tomas Holmstrom et du défenseur Brett Lebda seront par ailleurs évalués quotidiennement.

Holmstrom a été blessé dans la région de l'oeil lorsque atteint par le bâton de Craig Conroy en prolongation dimanche soir, ce qui a valu une punition mineure double à l'attaquant des Flames.

"Aucun effet à long terme", a fait savoir Babcock.

Lebda a souffert d'une commotion cérébrale et d'une blessure à une cheville. Il n'a pas joué depuis qu'il a reçu un coup de poing de Daymond Langkow lors du cinquième match de la série, samedi.

En voir plus