Skip to main content

Les Rangers sont aux commandes alors que la série se déplace à New York

LNH.com @NHL

ATLANTA (AP) - Cela fait 10 ans que les Rangers de New York n'ont pas gagné de série éliminatoire. Ce n'est donc pas surprenant qu'ils soient tout feu tout flamme alors qu'ils s'apprêtent à retrouver le Madison Square Garden avec la possibilité d'éliminer les Thrashers d'Atlanta.

"J'ai la chair de poule juste à imaginer à quel point ce sera bruyant, a confié Sean Avery, des Rangers. Nous ne voulons pas décevoir nos partisans. Nous devons gagner deux autres parties."

Les Rangers ont gagné, à Atlanta, les deux premières rencontres de la série quatre-de-sept qui les oppose aux Thrashers. Ils pourraient accéder au prochain tour en enlevant les deux prochains matchs, qui seront disputés à New York. Le troisième affrontement aura lieu mardi et le quatrième, le lendemain.

Les Rangers ont remporté leur dernière série en 1997, lorsqu'ils ont atteint la finale de l'Association de l'Est. Puis, l'équipe a raté les éliminatoires sept ans d'affilée, la plus longue disette du genre dans l'histoire de la formation. Les Rangers se sont finalement repris en 2006, année où ils ont été balayés en quatre matchs de suite par les Devils du New Jersey.

C'est maintenant au tour des New-yorkais de pouvoir éliminer leurs rivaux en les balayant.

Bien que les Thrashers ne se soient inclinés que par un seul but lors des deux premières parties, ils éprouvent de la difficulté à lancer au filet. De plus, leur jeu en avantage numérique est anémique et les joueurs semblent passer plus de temps à vouloir effectuer des mises en échec percutantes qu'à contrôler le jeu.

Les hommes de Bob Hartley ont été particulièrement inefficaces avec l'avantage d'un homme lors de la deuxième rencontre, étant blanchis en six occasions et ne parvenant qu'avec difficulté à demeurer dans la zone des Rangers.

Par ailleurs, les joueurs des Thrashers ont paru frustrés dans les dernières secondes de la deuxième rencontre, quand Ilya Kovalchuk y est allé d'un coup mesquin à l'endroit de Sean Avery, des Rangers. Celui-ci est demeuré étendu sur la glace. Keith Tkachuk s'est alors lancé dans la mêlée, ce qui lui a valu une punition pour rudesse.

Lorsque la sirène s'est fait entendre, Andy Sutton a mené une charge contre un autre joueur des Rangers. Il s'est vu décerner une punition inutile qui a presque donné lieu à une autre bagarre.

Hartley insiste pour affirmer que le fait que les Thrashers tirent de l'arrière ne dérange pas les joueurs.

"Nous nous en allons à New York avec un objectif, celui de ne pas baisser la tête, a-t-il indiqué. Bien sûr, il ont les devants mais nos joueurs seront eux aussi là pour jouer."

En voir plus