Skip to main content

Les Predators veulent continuer de garder leur sang-froid

Malgré ses succès en infériorité numérique, Nashville prêche l'importance de la discipline lors du match no 2 face aux Ducks

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

COSTA MESA, Californie -- Alors que les Predators de Nashville vont plus loin dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2017, ils comptent continuer de mettre l'accent sur la discipline malgré le niveau élevé d'émotions face aux Ducks d'Anaheim en finale de l'Association de l'Ouest qui se poursuit avec le match no 2 dimanche (19h30 H.E.; TVA Sports, SN, NBCSN).

Les Predators ont remporté le match no 1 de la série quatre de sept 3-2 en prolongation. Il y a eu beaucoup de moments de jeu physique et neuf jeux de puissance, dont cinq pour Nashville, mais aucune équipe n'a marqué un but en avantage numérique.

Ce ne sera pas surprenant si les jeux de puissance et les tentatives d'énerver l'adversaire se poursuivent.

« Tout comme nous le ferions dans tout autre match des séries, nous tenterons de maintenir notre concentration », a déclaré le défenseur des Predators P.K. Subban, qui a préparé le but gagnant de James Neal lors du match no 1. « Je pense que la discipline est le facteur le plus important dans les séries. Nous savons que les équipes travaillent avec acharnement à 5-contre-5, et c'est difficile d'obtenir des buts à 5-contre-5, alors tu tentes de profiter au maximum de tes occasions en avantage numérique.

« Je pense que les unités spéciales ont un gros impact, mais la discipline est la chose la plus importante. Alors, peu importe le niveau d'intensité dans le match, tu veux demeurer hors du banc des punitions. »

Les Predators ont été à court d'un joueur à 28 reprises, le plus bas total parmi toutes les équipes ayant atteint le deuxième tour, et 19 de moins que les Ducks qui ont disputé un match de plus.

« Nous en discutons toujours, a dit l'entraîneur Peter Laviolette samedi. Nous tentons de demeurer aussi loin que possible du banc des possibles. C'est parfois difficile, il y a beaucoup d'émotion sur la glace pour chaque équipe, et l'équipe qui garde mieux son sang-froid a habituellement les meilleures chances de gagner.

« Je crois que c'est le message non seulement dans notre vestiaire, mais partout à ce stade de la saison. Les enjeux sont trop importants. »

Avec le match no 1 à égalité 2-2, les Predators ont eu un avantage de 5-contre-3 pendant 1:27, mais ils n'ont pas pu trouver le fond du filet.

« Nous avons eu l'occasion de prendre les devants et nous devons leur donner du crédit, a lancé Subban. Ils font un excellent travail depuis de nombreuses années, ils se sacrifient en passant dans les lignes du tir et ils ont fait un bon travail en écoulant cette pénalité.

« Mais il n'y a eu aucune panique chez nous. Nous avons gardé notre sang-froid, nous nous en sommes tenus au plan et nous avons profité d'un rebond fortuit pour signer la première victoire. »

Les Predators n'ont alloué que trois buts en avantage numérique à l'adversaire (89,3) dans les présentes séries. Les Ducks en ont alloué 13.

« Ils ont de bons joueurs, a dit Subban. Quand vous figurez parmi les quatre dernières équipes, chaque club possède un bon jeu de puissance et des joueurs qui peuvent avoir un grand impact.

« Je crois que nous avons réussi à frustrer nos adversaires en utilisant notre bâton pour interrompre des entrées de zone et en nous mettant dans les lignes des passes. Tout cela est important. »

En voir plus