Skip to main content

Les Matchs en Chine seront « un événement à l'intérieur d'un événement »

Inspirés par les scènes de la Finale de la Coupe Stanley, les organisateurs locaux sont prêts à présenter un « spectacle » alors que les Kings vont affronter les Canucks

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

SHANGHAI - Hu Hong n'était pas un amateur de hockey. Puis l'an dernier, il est allé voir un match du Red Star de Kunlun, la première équipe de la Ligue continentale de hockey établie en Chine, et il est devenu intéressé. Et cette année, il est allé assister à la Finale de la Coupe Stanley entre les Predators de Nashville et les Penguins de Pittsburgh.

Il a été renversé. Non seulement des milliers de personnes se sont entassées à l'intérieur des amphithéâtres à Nashville et Pittsburgh, mais des milliers d'autres ont également regardé les matchs sur des écrans géants à l'extérieur.

« C'était fantastique, a mentionné Hong. Je ne m'attendais pas à ce qu'autant de personnes regardent le hockey. En Chine, personne ne connaît ce sport. »

Hong espère que cela va changer si les gens peuvent vivre la même expérience que lui. Il est le directeur de projet des Matchs en Chine 2017 de la LNH présentés O.R.G. Packaging entre les Kings de Los Angeles et les Canucks de Vancouver. Bien qu'il ne s'agisse que de matchs préparatoires, il s'agit des premiers matchs de la LNH disputés en Chine, et il souhaite que l'ambiance de ces matchs ressemble à celle de la Finale.

Lui et ses collègues de Bloomage International, les promoteurs chinois de cet événement, ont pris certaines idées de la Finale, les ont jumelées à leurs propres idées et les ont appliquées au match qui sera présenté au Mercedes-Benz Arena jeudi (7 h 30 (HE); TVA Sports, NBCSN, SN) et à celui qui aura lieu au Wukesong Arena de Pékin samedi (3 h 30 (HE); TVA Sports, NHLN, SN, NHL.TV).

Ils vont projeter des vidéos sur la surface glacée - des images des Kings et des Canucks accompagnées d'éléments chinois - et de la musique entraînante va accompagner ces vidéos. Ils vont placer une serviette sur chaque siège. Ils vont avoir des meneuses de claque. Ils ne vont pas lancer des chandails dans la foule, puisque le concept de gens qui se chamaillent pour des chandails ne correspond pas à la culture chinoise. Ils vont donc plutôt distribuer les chandails.

Le spectacle d'avant-match à Shanghai aura une saveur traditionnelle chinoise : un dragon chinois, la chorale d'une école chinoise qui va chanter l'hymne national chinois, une cérémonie d'avant-match traditionnelle au cours de laquelle un joueur de chaque équipe va s'adresser à la foule. Un représentant du gouvernement chinois va effectuer la mise en jeu protocolaire en compagnie des présidents des deux équipes : Luc Robitaille des Kings et Trevor Linden des Canucks.

Le match à Pékin sera influencé par ce qui s'est fait à Nashville. Inspirés par les groupes qui jouent en direct du Bridgestone Arena, les organisateurs ont prévu un groupe qui va entonner de la musique traditionnelle chinoise sous influence pop rock. Ce groupe va jouer au cours des arrêts de jeu et entre les périodes.

Les Kings et les Canucks vont devoir disputer un bon match. Il s'agit du calendrier préparatoire, et non de la saison régulière, encore moins les séries éliminatoires de la Coupe Stanley ou la Finale. Le jeu pourrait être brouillon, surtout selon les standards des connaisseurs de hockey. Mais le jeu peut toutefois être rapide et excitant, surtout pour des gens qui n'ont jamais tien vu de tel.

« J'ai toujours pensé que le hockey était un sport qu'il fallait voir en personne, et que lorsque vous voyez un match sur place, vous devenez un partisan, a avancé l'entraîneur des Kings John Stevens. Et une fois que vous avez vu un match en personne, vous allez en regarder d'autres à la télévision. Je crois que lorsque des gens se présentent à un match et voient la vitesse du jeu, le talent des joueurs et la robustesse, ils comprennent qu'il s'agit du plus beau sport au monde. »

La ligue, les promoteurs et l'amphithéâtre doivent faire en sorte que les gens en parlent.

« Ce sera un spectacle, et il faut que ce soit un spectacle » », a affirmé Jim Foss, le directeur général du Mercedes-Benz Arena, un Américain qui a déjà été aux commandes du Gila River Arena, domicile des Coyotes de l'Arizona. « Nous introduisons un nouveau produit dans un pays qui ne connaît à peu près rien de ce produit. Nous allons véritablement donner une première impression.

« Nous devons faire de tout cela un événement, et je crois que les partisans vont constater [jeudi] qu'il s'agit d'un événement - un événement à l'intérieur d'un événement. Ils retourneront ensuite à la maison et vont en parler sur WeChat et les médias sociaux. Ne sous-estimez pas les médias sociaux en Chine. WeChat est partout. Tout le monde, si vous regardez autour de vous, est sur son téléphone et utilise WeChat.

« Nous allons organiser un spectacle, et ce message sera relayé. C'est probablement ce qui est le plus excitant. Nous allons laisser les partisans effectuer notre travail de relations publiques et de marketing. »

Avec 1,3 milliard de personnes en Chine et plus de 34 millions de personnes dans la seule région de Shanghai, il y a potentiellement des millions de personnes qui pourraient avoir la même réaction que Hong.

« Je veux voir la passion et voir des gens qui apprécient le hockey, a déclaré Hong. C'est vraiment ce que je veux voir, puisque nous allons organiser les Jeux olympiques en 2022 à Pékin. Le gouvernement a indiqué que nous allons avoir besoin de 300 millions de personnes sur la glace ou sur la neige, et c'est ainsi que cela peut se produire. »

En voir plus