Skip to main content

Les jeunes joueurs seront nombreux dans le vestiaire des Maple Leafs

LNH.com @NHL

TORONTO - Lorsque Vesa Toskala jette un regard dans le vestiaire des Maple Leafs de Toronto, il ne voit pas que de jeunes visages. Il voit aussi un groupe de joueurs prêts à se battre avec ardeur tous les jours, une attitude qui, selon le gardien de but finlandais, manquait à la formation torontoise il y a un an.

"C'est agréable de voir tout le monde travailler si fort, a confié Toskala après la séance d'entraînement de mardi. Maintenant, nous avons des joueurs qui veulent vraiment s'améliorer. Et je pense que c'est important. C'est quelque chose que je ne voyais pas l'an dernier. C'est un changement positif, et je crois que c'est bon."

"Changement" est un mot qui ne sera pas uniquement lancé à gauche et à droite dans le vestiaire des Maple Leafs - il sera également mis en application. Pas moins de 11 joueurs qui ont participé au match d'ouverture l'an dernier ne seront pas avec l'équipe jeudi soir à Detroit.

Les plus récents chambardements ont eu lieu mardi lorsque Cliff Fletcher, le directeur général par intérim, a soumis au ballottage les noms de l'attaquant Boyd Devereaux et du défenseur Staffan Kronwall. S'ils ne sont pas réclamés par une autre formation de la LNH, Fletcher aura l'option de les céder aux Marlies de Toronto, le club-école des Maple Leafs dans la Ligue américaine.

Devereaux, qui a passé les deux dernières saisons dans l'organisation des Maple Leafs, pourrait apporter de la profondeur à bien des équipes de la Ligue nationale. Mais l'attaquant de 30 ans a perdu son poste au profit de John Mitchell, qui n'a que 23 ans.

"Ce sont des décisions qui sont toujours difficiles à prendre, admet Fletcher. Lorsque vous arrivez au bas de la liste, les joueurs se valent à peu près tous. Nous avons opté pour la jeunesse plutôt que pour l'expérience."

Ce commentaire résume on ne peut mieux la stratégie globale de l'équipe.

A l'heure actuelle, les Maple Leafs comptent sur 11 joueurs âgés de 25 ou moins, et dix d'entre eux pourraient être en uniforme contre les Red Wings lors du match inaugural. L'autre, Ryan Hollweg, ratera les deux premiers matchs du calendrier en raison d'une suspension.

L'organisation torontoise est prête à prendre le temps nécessaire pour permettre à ces jeunes joueurs de se développer et gagner en maturité. Selon le gardien numéro un des Maple Leafs, les dirigeants de l'équipe n'auront pas besoin de plus de patience qu'en 2007-2008.

"Je ne crois pas qu'il se commettra plus d'erreurs que l'an dernier", a tranché Toskala.

Ce mouvement jeunesse apportera sa large part de défis.

Ron Wilson, le nouvel entraîneur en chef, espère que ses joueurs se concentreront sur les détails plutôt que sur le portrait global - notamment les victoires et les défaites. Mais il n'est pas d'accord avec ceux qui soutiennent qu'il dirigera ce qui ressemblera à une formation d'expansion.

"Les joueurs qui composent une équipe d'expansion sont rarement jeunes. Habituellement, ils sont âgés, comme dans la formation qui évoluait ici l'an dernier, a affirmé Wilson. Il s'agissait d'un club d'expansion dans le sens pur du terme. Lorsque vous dirigez une équipe de l'expansion, vous pouvez rarement compter sur de talentueux jeunes joueurs. Je pense qu'il y en a ici."

Luke Schenn est l'un de ces talentueux joueurs auxquels Wilson fait allusion. Le défenseur de 18 ans, premier choix des Maple Leafs en juin dernier, amorcera la saison dans la LNH après avoir connu un camp d'entraînement tout à fait exceptionnel.

Les Maple Leafs peuvent le faire jouer pendant neuf matchs avant que n'entrent en vigueur les clauses de la première année de son contrat. Ainsi, la formation torontoise aura quelques semaines de plus pour déterminer s'il a besoin de retourner au niveau junior.

"Je ne pense pas que je me suis officiellement taillé un poste au sein de l'équipe, a avisé l'arrière originaire de Saskatoon. Je vais commencer la saison ici mais je dois prouver que j'ai ma place et que je peux progresser. Mais c'est un bon départ."

Schenn, Mikhail Grabovski, Nikolai Kulemin, Jiri Tlusty et Anton Stralman se verront confier plus de responsabilités qu'il n'en ont jamais reçues. Les dirigeants des Maple Leafs souhaitent que ces joueurs formeront, un jour, le noyau d'un club gagnant.

"On peut dire qu'ils grandiront ensemble, en équipe, a noté Fletcher. C'est notre objectif: bâtir une bonne jeune équipe. Il faut commencer quelque part."

En voir plus