Skip to main content

Les Flyers invaincus en temps réglementaire dans leurs 10 derniers matchs

LNH.com @NHL

MONTREAL - Les Flyers de Philadelphie s'amènent à Montréal sur une séquence de 10 matchs sans défaite en temps réglementaire (8-0-2). Le Canadien, lui, vient de subir trois défaites de suite "à la régulière" pour la première fois de la saison.

"C'est une bonne chose d'affronter une bonne équipe comme les Flyers parce que la motivation va être facile à trouver, a opiné Guy Carbonneau. Les Flyers sont une des meilleures équipes de l'Association Est.

"Et malgré qu'on dise depuis un mois et demi que nous n'allons va nulle part, a renchéri l'entraîneur, on est encore en cinquième place. On est encore en bonne position. Il s'agit de revenir à la base et de redoubler d'ardeur, on va s'en sortir."

(...)

Le capitaine des Flyers Mike Richards a pris les choses en main en l'absence de Daniel Brière, avec une récolte de 15 points en huit matchs. Les Simon Gagné, Jeff Carter, Mike Knuble et Kimmo Timonen, pour ne nommer que ceux-là, apportent également une solide contribution.

"Daniel n'a pas à précipiter son retour, l'équipe va très bien, a souligné Gagné sur les ondes de CKAC, mercredi. Je ne peux imaginer ce que ça va être quand on va ajouter un joueur de sa trempe à la formation. Ca va être incroyable."

Quatrième marqueur de la LNH avant mercredi avec 37 points à sa fiche, incluant 16 buts, Gagné est lui-même surpris des succès qu'il connaît, après avoir raté la majeure partie de la saison dernière en raison d'une commotion cérébrale.

(...)

Les Flyers montrent le deuxième meilleur jeu de puissance de la LNH, avec un taux d'efficacité de 27 pour cent. A l'extérieur de Philadelphie toutefois, les Flyers sont 22e avec un taux de résussite médiocre de 14,9 pour cent. Les Red Wings de Detroit sont premiers, à 28 pour cent. Le Canadien est 28e, à 12,9 pour cent.

(...)

Guy Carbonneau a dit qu'il n'a pas abordé la thématique de la discipline avec ses troupiers, au lendemain de la défaite en Caroline où le Tricolore a passé presque le tiers de la soirée à se défendre à court de joueurs. L'entraîneur a dit qu'il a contenu sa colère derrière le banc, mardi.

"Onze pénalités d'affilée et une amende, ç'aurait été pire encore", a-t-il admis.

(...)

Blessé plus souvent qu'à son tour à sa première saison chez le Canadien, Georges Laraque songe à changer de numéro.

"Benoît Brunet, qui a porté le numéro 17, m'a dit que c'est un numéro malchanceux parce qu'il a lui aussi été souvent blessé, a confié Laraque. Je suis quelque peu superstitieux, je crois que je vais changer de numéro."

En voir plus