Skip to main content

Les Ducks et Jean-Sébastien Giguère ont éliminé le Wild en cinq matchs

LNH.com @NHL

ANAHEIM (AP) - Les Ducks d'Anaheim ont éliminé le Wild du Minnesota en cinq matchs en l'emportant 4-1 devant leurs partisans jeudi soir.

A son premier départ en huit matchs, le gardien québécois Jean-Sébastien Giguère a effectué 26 arrêts.

L'affrontement a été plus âprement disputé que l'indique le score puisque Ryan Getzlaf n'a réussi le but victorieux que vers la fin de la deuxième période, pendant un avantage numérique, et que Corey Perry n'a procuré une avance de deux buts aux siens en marquant son premier en séries que vers le milieu de la troisième période. Travis Moen a complété dans un filet désert.

Auparavant, Chris Pronger avait procuré l'avance aux Ducks dès la deuxième minute de jeu mais Marian Gaborik avait créé l'égalité en désavantage numérique, moins d'une minute avant le but de Getzlaf.

Le gardien recrue Niklas Backstrom ne peut guère être blâmé puisqu'il n'a accordé que trois buts sur 38 lancers.

"Je ressens vraiment un grand vide, a-t-il déclaré après l'élimination. J'ai vraiment travaillé très fort pour arriver là et ça se termine trop vite."

Il y a eu presque autant d'action avant le début du match que pendant.

Teemu Selanne a d'abord été atteint par une rondelle au-dessus de l'oeil droit pendant la période d'échauffement, puis une brève altercation a eu lieu entre les gorilles de chaque équipe, Derek Boogaard, du Wild, et George Parros, des Ducks.

Les joueurs des deux équipes se sont alors retrouvés au centre de la glace, on s'est poussé un peu et crié des bêtises, mais aucun coup n'a été porté et l'incident n'a pas dégénéré.

Selanne, lui, a été atteint par un bâton au-dessus de l'oeil gauche cette fois en cours de rencontre. Mais il blaguait à la fin en se comparant à Rocky.

En voir plus