Skip to main content

Les Coyotes veulent plus qu'une "belle histoire", les Wings esp?rent continuer

LNH.com @NHL

GLENDALE, Ariz. - Les Coyotes de Phoenix, qui ont remport? 50 victoires et m?rit? leur premier laissez-passer pour les s?ries ?liminatoires depuis 2002, ont ?t? ?tiquett?s '?quipe Cendrillon'.

Ils croient qu'une victoire lors du match ultime mardi soir prouvera qu'ils sont bien plus que cela.

"Nous refusons d'?tre simplement 'Oh, ce fut une belle histoire'. Nous voulons ?tre une bonne ?quipe, et une bonne ?quipe pour longtemps, a confi? l'entra?neur-chef Dave Tippett. Vous ?tes dans cette situation, et vous pouvez avancer."

S'ils l'emportent face aux Red Wings de Detroit, il s'agirait d'une premi?re en six tentatives depuis qu'ils ont d?m?nag? de Winnipeg ? l'Arizona en 1996-97, et d'une premi?re dans l'histoire de la concession depuis 1987.

Les Red Wings, entre temps, tentent de demeurer en vie pour atteindre une troisi?me finale de la coupe Stanley cons?cutive et d'?viter un deuxi?me revers de suite apr?s qu'ils eurent pris les devants 3-2.

Ils n'ont pu ?liminer les Penguins de Pittsburgh en finale le printemps dernier, et cette d??faite de 2-1 est toujours fra??che ?? la m??moire des joueurs des Red Wings.

"Je suis plus ou moins frustr?? envers le r??sultat du septi??me match de la saison pass??e, a reconnu le gardien des Red Wings Chris Osgood. Rien de cela n'aura cependant d'impact sur le match ?? Phoenix."

Les Coyotes pr??senteront le septi??me match de cette s??rie, mais l'avantage de la patinoire n'a pas vraiment ??t?? significatif jusqu'ici. L'??quipe visiteuse a remport?? quatre des six rencontres.

Tippett croit cependant que ce facteur aura un impact mardi.

"L'avantage de la patinoire a un impact uniquement dans un match ultime, a-t-il dit. Nous avons travaill?? fort pour b??n??ficier de cet avantage. Si nous devons jouer un septi??me match, je pr??f??re autant que ce soit devant nos partisans."

L'entra??neur-chef des Red Wings Mike Babcock a d??clar?? apr??s le cinqui??me match qu'il ne souhaitait pas "forcer le destin" en disputant une autre rencontre ?? Glendale, et est revenu sur ses commentaires apr??s la sixi??me partie.

"Il n'y a aucun doute que lorsque votre adversaire a un genou au sol, vous voulez l'achever", a expliqu?? Babcock.

N??anmoins, il assure que ses troupiers n'ont pas ??t?? ??branl??s par ce revers.

"Ils forment une bonne ??quipe, mais nous croyons que nous sommes meilleurs, a ajout?? Babcock. La meilleure formation avancera, c'est aussi simple que ??a."

En voir plus