Skip to main content

Les Canadiens ont perdu le numéro des Maple Leafs

Auston Matthews voit à mettre fin à 14 la série de succès de Montréal contre Toronto en faisant mouche en prolongation

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal ont perdu le numéro des Maple Leafs de Toronto. Leurs éternels rivaux ont mis fin à une séquence de 14 défaites contre eux en l'emportant 4-3 en prolongation au Centre Bell, samedi. 

Auston Matthews a vu à mettre fin à la série d'insuccès qui perdurait depuis la saison 2014-15 en faisant mouche à la 58e seconde du temps additionnel. 

C'était pour le jeune surdoué des Maple Leafs (4-1-0) son deuxième filet de la soirée. 

L'entraîneur du Tricolore Claude Julien a dit voir du positif même si ses troupiers ont encaissé un quatrième revers en cinq rencontres (1-3-1). 

 « Nous allons dans la bonne voie. Nous avons fait suffisamment de bonnes pour mériter la victoire, a argué Julien. C'est à nous de trouver le moyen (de gagner). Nous avons peut-être besoin de voir la chance nous sourire, mais cette chance c'est à nous de la créer. Nous ne devons pas nous décourager et trouver des façons de faire tourner le vent. » 

Les deux équipes ont été au coude à coude pendant toute la soirée qui a fourni un bon divertissement à la salle comble de 21 302 spectateurs. Le Tricolore a pris l'avance à deux reprises, mais il ne l'a pas conservée longtemps. 

Video: Le CH récolte un point, défaite de 4 à 3 en surtemps

Le défenseur Jeff Petry avait ouvert le score tôt d'entrée de jeu, après 2:19 d'action, avant que James van Riemsdyk ne crée l'égalité à 7:32. 

Matthews a 44 secondes de jeu plus tard couronné une superbe descente d'un bout à l'autre, à 8:16. 

Alex Galchenyuk avait ramené la marque à égalité pendant un jeu de puissance, à 16:49. C'était le premier but du CH en supériorité numérique cette saison, après 14 essais infructueux. 

En deuxième période, le premier de Jonathan Drouin dans l'uniforme du CH n'a que temporairement redonné l'avance aux siens, à 11:33. 

Patrick Marleau a recréé l'impasse 1:07 plus tard après que la révision vidéo eut montré que la rondelle avait bel et bien franchi la ligne rouge du but. 

Le CH a eu l'avantage 34-22 dans la colonne des tirs, incluant 13-6 en troisième période. 

Carey Price n'a pas paru dans son assiette. 

À l'autre bout, Frederik Andersen s'est bien acquitté de sa tâche. 

But du match 

Celui de la victoire. Matthews a illustré pour quelle raison il est dans une classe à part. Il a décoché un tir des poignets vif et précis même si la rondelle était sautillante sur la lame de son bâton, après avoir reçu la passe de William Nylander. 

Video: TOR@MTL: Matthews fait mouche en prolongation

« Nous ne pouvons que lui lever notre chapeau, a commenté le défenseur Karl Alzner. C'était un tir pas piqué des vers du tout. Il a fouetté la rondelle bondissante en pleine accélération, faut le faire. » 

Arrêt du match 

Andersen s'est mis en évidence tôt dans la rencontre, à 5:40 du premier vingt, après que les Canadiens eurent pris l'avance. Il a saisi de la mitaine le lancer à courte distance que Paul Byron a décoché sur réception de la passe transversale de Brendan Gallagher. Peu de temps après, van Riemsdyk a créé l'égalité. 

Video: TOR@MTL: Andersen capte le tir de Byron

Jeu du match 

Le premier but de Matthews qui s'est élancé de sa zone en envoyant la rondelle vers l'avant afin de mystifier un rival et de voir par la suite le défenseur Jordie Benn la lui redonner à la ligne bleue. Comme si ça n'allait pas suffisamment mal pour le CH sur la séquence, Matthews a profité de la perte d'équilibre de Price pour viser dans le haut du but. 

Video: TOR@MTL: Matthews provoque un revirement et compte

« Mon patin est resté coincé dans une fissure sur la glace et j'ai perdu l'équilibre, a admis Price. Ce sont des choses qui arrivent. » 

Ce qu'ils ont dit 

« Nous n'avons pas réellement été exceptionnels, mais nous avons trouvé le moyen de gagner. Ç'a été pour nous un bon match à l'étranger. Notre gardien a trouvé son rythme graduellement et il a été solide en troisième période. » -- L'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock. 

« C'était très agréable de réussir un premier but (avec les Canadiens). Dans une défaite, ç'a moins de valeur, mais je suis tout de même heureux d'avoir marqué au Centre Bell. C'était un moment "cool". J'espère que quelqu'un a récupéré la rondelle pour moi parce que je n'y ai pas pensé sur le coup. » -- Le joueur de centre Jonathan Drouin des Canadiens. 

Ce qu'il faut savoir 

Drouin est le premier joueur du Tricolore qui connaît un match de deux points cette saison. Il a habilement mis la table pour la frappe sur réception de Petry, avant de rediriger la passe d'Alzner - la 100e passe en carrière pour le vétéran défenseur. 

Le jeune Québécois a par contre peiné au rayon des mises en jeu, avec un piètre taux d'efficacité de 19 pour cent (3-en-16). 

Les Maple Leafs ont fait 1-1 sur une mise en jeu à laquelle il prenait part même s'il n'est pas à blâmer. Van Riemsdyk a réagi d'instinct en voyant le disque qui venait de bifurquer sur Artturi Lehkonen se présenter devant lui. Price a été mystifié par le tir papillon qu'il a décoché. 

La suite 

Canadiens : Amorcent un périple de trois matchs sur la côte ouest américaine face aux Sharks de San Jose, mardi (22 h 30 HE; RDS, TSN2, NBCSN). 

Maple Leafs : Se rendent à Washington affronter les Capitals, mardi (19 h HE; TSN4, NBCSWA).

En voir plus