Skip to main content

L'entraîneur Guy Carbonneau impose un entraînement punitif à ses joueurs

LNH.com @NHL

DULUTH, Georgie - Les joueurs ont vite compris que l'entraînement ne serait pas de tout repos.

"C'est jamais bon signe lorsque l'entraîneur se présente sur la glace sans gants et sans bâton", a fait valoir Christopher Higgins après avoir participé à un entraînement punitif de 28 minutes limité à du patin, du patin et encore du patin.

"C'est jamais plaisant mais c'est souvent utile. Je pense que l'équipe avait besoin d'être secouée un peu", a noté Saku Koivu.

"C'est une expérience que je ne veux pas renouveler, a-t-il ajouté. C'est le plus long entraînement du genre depuis que Carbo dirige l'équipe. Il nous avait imposé un entraînement semblable il y a un an ou deux à St. Louis. Mais il avait été moins exigeant. Celui-là, je m'en ressens."

Une défaite amère

Guy Carbonneau n'avait pas encore digéré la défaite de 5-1 que le Canadien a encaissée mercredi soir à Buffalo. L'entraîneur s'était attendu à un meilleur effort de ses joueurs après le vote de confiance que le directeur général Bob Gainey venait de leur accorder quelques heures plus tôt.

"Ces entraînements sont inévitables au cours d'une saison. Mais ils ne doivent pas survenir trop souvent, a-t-il prévenu. Le personnel d'entraîneurs a voulu lancer un message aux joueurs. La performance à Buffalo était inacceptable."

Carbo a reconnu que ses joueurs ont été dérangés durant la journée de mercredi, date limite des transactions. Sauf que les Sabres étaient dans la même situation.

"Les joueurs étaient encore collés à la télé trois heures avant le match, a noté Carbonneau. Le match était devenu secondaire. Mais on se bat toujours pour une place en séries. Pour nous, les séries sont commencées depuis la semaine dernière.

"A Buffalo, il s'est commis bien des erreurs. Mais surtout, il y a eu un manque d'effort."

Halak devant le filet?

Jaroslav Halak a retrouvé ses coéquipiers à Buffalo après avoir été affaibli par un virus. Le jeune gardien ignore s'il sera en mesure d'affronter les Thrashers d'Atlanta, lui qui a remporté quatre victoires successives contre Ottawa, Vancouver, Philadelphie et San Jose avant de céder le filet à Carey Price à Buffalo.

"Il est encore faible, a admis Carbonneau. Et puis il ne s'est pas entraîné depuis samedi. On va attendre encore un peu avant de prendre une décision."

Une décision devra également être prise dans le cas d'Alex Tanguay. L'attaquant se dit rétabli d'une blessure à l'épaule gauche qui lui a fait rater 28 matchs.

Georges Laraque, lui, ne s'est pas entraîné. Blessé au bas du corps, Laraque n'a pu terminer le match à Buffalo. Sa saison serait-elle terminée?

Ryan O'Byrne et Mathieu Dandenault pourraient affronter les Thrashers.

En voir plus