Skip to main content

Le trio de Tomas Plekanec doit cesser de se fier à son talent

LNH.com @NHL

MONTREAL - Pourquoi chercher des "bibites" chez une équipe qui a récolté neuf points en cinq matchs? Quand l'entraîneur concède qu'un de ses trios devra y mettre plus d'effort au lieu de se fier à son talent.

Alex Kovalev, Tomas Plekanec et Andrei Kostitsyn, avant d'être blessé, ont offert jusqu'ici un rendement correct mais néanmoins inférieur aux attentes. Le trio a été limité à trois buts et quatre passes, une contribution assez pâlotte comparée à la production du trio Latendresse-Koivu-Tanguay qui s'établit à six buts et 14 aides.

"Ils créent des occasions de marquer et ils ont une bonne attitude. Mais ils peuvent en donner plus. Ils seront les premiers à le reconnaître, fait valoir Guy Carbonneau.

"Ils se fient trop à leurs statistiques et à ce qu'ils ont fait l'an passé, ajoute l'entraîneur. Ils doivent simplement travailler plus fort et moins se fier à leur talent. Ils jouent souvent mollement comme le fait le reste de l'équipe à l'occasion. Heureusement, les trios de Koivu et de (Robert) Lang compensent en ce moment. Ca leur enlève de la pression."

Dans la dentelle

Le jeu de Kovalev n'a pas le même mordant que l'an dernier. Le Russe fait plus dans la dentelle alors qu'il tente des jeux spectaculaires mais par trop fantaisistes.

"Il travaille mais pas toujours de la bonne façon", dit Carbo, toujours prudent lorsqu'il commente le jeu de son joueur-vedette.

L'attaque à cinq

Selon Carbonneau, la production du trio de Plekanec serait plus élevée si les trois joueurs avaient plus de succès en supériorité numérique.

"Kovalev fait très bien circuler la rondelle. Mais il doit lancer davantage, comme devront le faire Plekanec et Kostitsyn. Ils ne tirent pas aussi souvent que l'an passé", constate Carbonneau.

Plekanec reconnaît que son trio ne fonctionne pas encore à plein régime.

"On peut mieux jouer, admet-il. Mais c'est encore tôt en saison. On aurait souhaité un meilleur départ mais c'est quand même pas catastrophique. L'équipe a tout de même obtenu neuf points sur 10. C'est ce qui compte", a rappelé le Tchèque.

D'un Kostitsyn à l'autre

L'absence d'Andrei Kostitsyn sera comblée par son frère Sergei lors du match de lundi soir contre les Panthers de la Floride. Même s'il est meilleur passeur, Sergei peut aussi marquer.

"Sergei est notre meilleure option, explique Carbonneau. Il n'est pas question de démanteler le trio de Koivu. (Christopher) Higgins, lui, devrait jouer dans le trio de Lang. Son retour au jeu est certain à 98 pour cent."

En voir plus