Skip to main content

Le sort de Georges Laraque... dépend de Laraque, estime Guy Carbonneau

LNH.com @NHL

BROSSARD, Québec - Le sort de Georges Laraque dépend avant tout... de Laraque lui-même, a déclaré Guy Carbonneau jeudi, après avoir confirmé que le colosse affronterait les Sabres à Buffalo, vendredi, sans toutefois lui offrir de garanties pour le reste de la saison.

Laraque s'est dit cette semaine vraiment guéri des blessures répétées qu'il a subies cette saison. Celui qui n'a pris part qu'à 17 des 51 premiers matchs du Canadien a indiqué avoir hâte de voir s'il allait jouer plus souvent d'ici la fin du calendrier régulier - du moins, assez souvent pour qu'il puisse se mettre assez en forme pour bien entreprendre les séries.

"Le sort de Georges est entre ses mains", a déclaré Carbonneau, jeudi midi, après avoir confirmé que Laraque affronterait les Sabres, mais pas Mathieu Dandenault, même si celui-ci a également reçu le feu vert des médecins.

"Georges veut aider l'équipe et il en fait partie intégrante, mais je ne peux rien lui garantir", a souligné l'entraîneur du Tricolore après la dernière séance d'entraînement complète des siens avant le départ vers Buffalo. "Je ne peux pas lui garantir un nombre de matchs, ni s'il va jouer 10 minutes par partie, ni même cinq minutes. Ca va dépendre de ce qu'il va faire sur la patinoire.

"Il a joué 17 matchs jusqu'ici et dans ces 17 matchs, il s'est bien tiré d'affaires. Aurait-il pu en faire plus? Oui. Comme il aurait pu en faire moins. Il n'a pas fait de mauvaises choses, sauf qu'on a mal réagi comme équipe quand il était là. On s'attendait à ce qu'il fasse tout à notre place, à ce qu'il s'occupe de toute l'équipe. Il fait une différence quand il est sur la glace, mais maintenant on le connaît mieux, et on va réagir mieux."

Bref, au lieu de se fier entièrement sur le grand Georges pour répondre aux tentatives d'intimidation de l'adversaire, les autres joueurs devront eux aussi faire leur part aux plans de la robustesse et de la pugnacité.

Dandenault... peut-être samedi

Dandenault ne jouera pas vendredi même s'il est prêt à reprendre le collier, mais Carbonneau lui fera peut-être une place dans sa formation samedi, quand le Tricolore recevra les Maple Leafs de Toronto au Centre Bell.

"On a 21 joueurs et on peut juste en avoir 20 en uniforme, alors pour l'instant on a un joueur de trop. Mais on joue deux matchs en deux soirs, on va voir comment les choses vont se passer", a affirmé l'entraîneur du CH, qui a par ailleurs indiqué que le temps venu, il utilisera probablement Dandenault comme attaquant, dans un premier temps.

"Ca fait presque deux mois qu'il n'a pas joué, alors l'utiliser comme défenseur tout de suite pourrait être hasardeux, a dit Carbo. L'utiliser à l'attaque serait une manière de le ramener graduellement. D'une façon ou d'une autre, je touche du bois que les blessures graves, c'est terminé pour nous.

"Je suis content d'avoir eu la chance de jouer comme défenseur plus tôt cette saison et c'est sûr qu'il y a une position que je préfère plus que l'autre, mais après 24 matchs d'absence, j'ai juste hâte de jouer, point à la ligne", a affirmé Dandenault, qui n'a pas participé à un match depuis le 9 décembre.

Carey Price se retrouvera devant le filet face aux Sabres. Carbonneau décidera après la rencontre à Buffalo quel gardien il enverra contre les Leafs.

Patrice Brisebois a quant à lui raté une autre séance d'entraînement, jeudi, et il n'a pas accompagné ses coéquipiers à Buffalo.

"Il a encore de la difficulté à patiner, mais ce n'est pas une blessure sérieuse. On aura Mathieu (Dandenault) comme porte de sortie si jamais il se passe quelque chose d'imprévu en fin de semaine", a fait savoir Carbonneau.

Quand à Josh Gorges, qui est revenu au jeu mardi contre les Penguins après avoir raté la rencontre de dimanche contre les Bruins de Boston, il sera encore d'office ce week-end.

"Je ressens encore un peu de douleur, mais c'est le cas de tous les joueurs à ce stade-ci de la saison, a noté Gorges. Tant et aussi longtemps que je vais me sentir assez bien pour jouer, que je serai en mesure de remporter mes duels à un contre un et d'aider l'équipe, je serai dans la formation."

En voir plus