Skip to main content

Le nouvel entraîneur des Stars ne changera pas qui il est

Montgomery fait le saut des rangs collégiaux à la LNH avec l'aide de son prédécesseur Hitchcock

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Jim Montgomery a déclaré que le meilleur conseil qu'il a reçu avant d'accepter l'offre de diriger les Stars de Dallas est venu de l'entraîneur des Blue Jackets de Columbus John Tortorella.

« Il m'a dit qu'il y avait une raison pour laquelle on s'intéressait à mes services, donc de ne pas changer ma manière de faire les choses, a raconté Montgomery. Sois toi-même. Ça m'est resté en tête, car j'ai confiance en mes capacités de faire jouer un groupe de joueurs de la bonne façon, de leur faire croire en notre style de jeu et de bâtir de la confiance à partir de ça. Je ne changerai pas qui je suis. »

Montgomery, 48 ans, a été engagé par les Stars le 4 mai après avoir passé les cinq dernières saisons à diriger l'équipe de hockey masculine de l'université de Denver, et il donne déjà à ses joueurs un avant-goût du genre d'entraîneur qu'il est.

À LIRE : Les Stars ont perdu leur éclat en fin de saison

« Le plus important est de démontrer à tes joueurs que tu es préparé avec ton plan de match, tes vidéos et tes séances d'entraînement, a-t-il dit. Et que tu investis en eux. Ce que je veux dire, c'est que c'est une relation de travail. Ils savent que je serai ferme sur certaines choses, mais je vais également donner une voix aux joueurs. Parce que de nos jours, il faut expliquer le pourquoi et le comment, et c'est logique de le faire. »

En plus de recevoir des conseils de Tortorella, un autre vétéran sur qui Montgomery pourra compter est la personne qu'il a remplacée, Ken Hitchcock, qui s'est retiré le 13 avril et demeure avec les Stars à titre de consultant.

« Ken Hitchcock est un homme brillant et ne pas l'utiliser serait très bête, selon moi », a affirmé Montgomery.

Montgomery a dit avoir parlé avec Hitchcock pour développer un plan sur leur façon de travailler ensemble.

« Nous sommes sur la même longueur d'onde sur la meilleure façon de travailler, a mentionné Montgomery. Nous devons simplement finaliser tout ça. Il faut s'assurer qu'une fois mon personnel en place, tout le monde sera à l'aise. Pour moi, la meilleure façon de fonctionner avec Hitchcock serait de se parler régulièrement afin qu'il agisse comme mentor. »

Montgomery et Hitchcock ont une relation qui remonte à 2012. Hitchcock, alors entraîneur des Blues de St. Louis, avait considéré l'option d'embaucher Montgomery comme adjoint. Ce dernier était alors entraîneur et directeur général de Dubuque dans la Ligue de hockey des États-Unis.

« Il m'avait dit vouloir m'engager, mais à ce moment-là, il ne savait pas si un ou deux adjoints quitteraient l'équipe, a relaté Montgomery. Il m'a dit que si un seul adjoint quittait son emploi, il engagerait quelqu'un avec qui il avait déjà travaillé et qu'il savait très bon. Si le deuxième adjoint quittait l'équipe, il voulait m'amener avec lui. »

Montgomery est finalement resté avec Dubuque, mais lui et Hitchcock sont demeurés en contact.

« Quand nous nous sommes parlé au téléphone (après l'embauche de Montgomery par les Stars), il m'a dit être surpris que ça ait pris autant de temps avant que je devienne entraîneur-chef dans la LNH », a affirmé Montgomery.

Montgomery compte garnir son personnel d'entraîneurs adjoints avec des gens d'expérience. Il est le quatrième entraîneur à passer de la NCAA à la LNH sans expérience professionnelle, après Dave Hakstol (université du Dakota du Nord aux Flyers de Philadelphie, 2015), Bob Johnson (université du Wisconsin aux Flames de Calgary, 1982) et Ned Harkness (université Cornell aux Red Wings de Detroit, 1970).

« Que ce soit deux des trois adjoints ou tous les trois, l'expérience est un élément que je me dois d'avoir, a expliqué Montgomery. Qu'ils aient été entraîneurs-chefs ou adjoints pendant longtemps, tu dois connaître la Ligue, les joueurs et les entraîneurs adverses. C'est extrêmement important. »

Le directeur général des Stars Jim Nill a affirmé que lui et Montgomery ont des discussions sur ce à quoi devrait ressembler le personnel d'entraîneurs.

« Il discute avec certaines personnes et on s'en parle, a dit Nill. Nous en avons parlé, c'est important d'avoir un gars d'expérience, peu importe qui. C'est quelque chose que nous regardons, quelque chose qui sera important. »

Montgomery sait qu'il a du travail qui l'attend, notamment la tâche de ramener les Stars en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Ils ont terminé à trois points de l'Avalanche du Colorado et de la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Ouest. Ils ont le 13e choix au total au Repêchage 2018 de la LNH, que les Stars organisent au American Airlines Center les 22 et 23 juin.

« C'est maintenant le temps de penser aux pièces à ajouter à l'équipe, aux gens à ajouter au personnel. C'est tout ce qu'un entraîneur aime faire, a-t-il affirmé. C'est pourquoi tu veux être entraîneur. Pour pouvoir planifier et bâtir. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.