Skip to main content

Le mois de février ne pouvait pas plus mal commencer pour le Canadien

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le mois de février pouvait difficilement plus mal commencer pour le Canadien, qui va être confronté à énormément d'adversité dans le dernier droit de la saison régulière. Soudainement, la participation du Tricolore aux séries éliminatoires est loin d'être acquise.

La défaite contre la meilleure équipe de la LNH, les Bruins de Boston, peut toujours passer. Mais la perte pour une période de temps indéterminée d'un élément important, Robert Lang, vient joliment compliquer la situation. Celle de Guillaume Latendresse pour quelque temps, également.

Lang, qui est le meilleur marqueur de l'équipe avec 39 points, a subi une lacération au tendon d'Achille de la jambe gauche en tentant de mettre en échec Stéphane Yelle, des Bruins, au cours de la troisième période du match de dimanche.

Lundi, le Canadien a émis un bref communiqué afin de laisser savoir que l'intervention chirurgicale pratiquée à l'Hôpital général de Montréal, dimanche soir, avait été un succès. Il est actuellement au repos et il sera absent pour une "période indéterminée", écrit-on.

On craignait dimanche que la saison du Tchèque âgé de 38 ans soit terminée. Qu'on parle de période indéterminée est peut-être une bonne nouvelle en soi.

Quant à Latendresse, il s'est blessé à l'épaule gauche, peu de temps après Lang, en effectuant une chute contre la clôture. Il a quitté le Centre Bell, le bras en écharpe.

Samedi, c'est le défenseur Josh Gorges qui est tombé au combat, victime de la mise en échec vicieuse du défenseur Denis Gauthier, des Kings de Los Angeles.

La "bombe" Kovalev

Il est par ailleurs à souhaiter pour les partisans de l'équipe que les relations entre l'entraîneur Guy Carbonneau et le talentueux russe Alex Kovalev redeviennent au beau fixe parce que la fin de saison pourrait virer au cauchemar.

Insatisfait de l'effort que fournit le vétéran, qui est curieusement plus effacé depuis que Saku Koivu a récupéré son titre de capitaine, Carbonneau a confié qu'il aurait une sérieuse conversation avec lui. Dimanche, il l'a cloué au banc en troisième période, Kovalev étant limité à trois présences et à une minute 47 secondes de temps de jeu.

Ce n'est pas le premier différend entre les deux hommes. On verra bien s'ils pourront régler celui-là.

Eprouvant mois

Le CH vient d'amorcer un sprint de 14 matchs en 28 jours en février. Il va compléter son mois le plus occupé de la saison en accueillant la meilleure équipe de l'Association Ouest, les Sharks de San Jose. Entre-temps, il va livrer huit rencontres à l'extérieur, incluant six d'affilée entre les 9 et 19. L'équipe va entre autres effectuer une tournée dans l'Ouest canadien, tout en faisant un détour au Colorado.

Cette semaine, le Canadien reçoit les Penguins de Pittsburgh, mardi, avant de se rendre à Buffalo y affronter les Sabres, vendredi, et de se mesurer aux Maple Leafs de Toronto au Centre Bell, samedi.

Vivement les retours au jeu des Georges Laraque, Mathieu Dandenault et Alex Tanguay. Laraque devrait renouer avec l'action prochainement, possiblement cette semaine. Dandenault et Tanguay sont à quelques semaines d'un retour. Dandenault devait s'absenter pendant une période de six à huit semaines après avoir subi une fracture de l'avant-bras gauche, le 10 décembre. Dans le cas de Tanguay, on parlait d'une absence minimum de six semaines au moment où il s'est blessé à l'épaule gauche le 30 décembre.

En voir plus