Skip to main content

Le Lightning en doit une à Vasilevskiy

Le gardien de Tampa Bay a arraché la victoire avec 36 arrêts pour permettre à son équipe d'égaler la finale de l'Est

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Réviseur LNH.com

On dit souvent qu'un bon gardien de but doit être capable de voler des matchs à lui seul. En ce sens, les joueurs du Lightning de Tampa Bay peuvent dire merci à Andrei Vasilevskiy.

Le cerbère russe a été dominant en réalisant 36 arrêts, permettant à son équipe d'arracher une victoire de 4-2 contre les Capitals de Washington dans le match no 4 de la finale de l'Association de l'Est, jeudi au Capital One Arena. La série est égale 2-2. Le match no 5 aura lieu samedi au Amalie Arena de Tampa (19 h 15 HE, NBC, CBC, TVAS).

Après des matchs no 1 et 2 plus difficiles, Vasilevskiy avait donné le ton dans le match no 3 avec une autre performance de 36 arrêts, mardi, et il a poursuivi sur sa lancée jeudi. La différence, c'est que ses coéquipiers n'ont pas offert le meilleur effort devant lui.

À LIRE : Le Lightning égale la série contre les Capitals

« Je ne pense pas que nous avons bien joué ce soir », a indiqué le centre Steven Stamkos. « Quand tu es rendu aussi loin en séries et que tu affrontes d'aussi bonnes formations, il y aura des matchs comme ce soir où les choses ne tournent pas comme prévu, comme lors de la deuxième période, et Vasilevskiy était là pour nous tirer d'affaire. C'est pourquoi il est l'un des meilleurs gardiens au monde. »

Tampa Bay a été dominé 38-20 au chapitre des tirs au but, 15-7 au premier engagement et 14-6 au deuxième vingt. Le Lightning a été un peu plus incisif en troisième période, obtenant sept lancers contre neuf pour Washington.

« Nous devons tirer plus souvent au filet. Nous essayons de faire des jeux qui, parfois, ne fonctionnent pas », a noté l'attaquant Ondrej Palat, lorsqu'on lui a demandé comment tester le gardien des Capitals Braden Holtby de la même façon que Washington l'a fait contre Vasilevskiy. « Nous devons nous concentrer là-dessus. »

Le scénario aurait pu être fort différent pour Vasilevskiy et le Lightning. Les occasions où Vasilevskiy aurait pu s'effondrer et faire basculer la rencontre ont été nombreuses, mais il a su garder son sang-froid.

Comme lorsque les Capitals ont ouvert la marque après 4 :28 de jeu en première période grâce à Dmitry Orlov. Quelques instants plus tard, Brayden Point et Steven Stamkos ont permis au Lightning de prendre les devants 2-1, mais Vasilevskiy a tout de même dû se signaler pour que Tampa Bay retraite au vestiaire avec l'avance.

Video: TBL@WSH, #4: Vasilevskiy gobe la frappe d'Ovechkin

Ou encore après le but égalisateur d'Evgeny Kuznetsov en début de deuxième période. Les Capitals ont continué de bombarder le filet, menant 29-13 au chapitre des tirs au but après deux engagements. Solide comme le roc, Vasilevskiy a permis à son équipe de rester dans le coup. Alex Killorn a marqué le but vainqueur en troisième période pour faire 3-2 et le Lightning n'a plus jamais regardé derrière.

« Je me rappelle après le match no 2, on me questionnait et je sentais qu'on remettait en question la présence de Vasilevskiy devant le filet », a affirmé l'entraîneur du Lightning Jon Cooper. « Nous, on ne remet pas ça en question. C'est notre homme. Nous aimons les matchs où nous jouons bien et où nous n'avons pas besoin de notre gardien de but. Mais quand tu n'es pas à ton mieux, tu as besoin que ton gardien soit au sommet et ç'a été le cas pour lui ce soir. »

Depuis le début des séries, Vasilevskiy a conservé un dossier de 10-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,63 et un pourcentage d'arrêts de ,918.

« Il n'a pas bien joué dans les deux premières rencontres, estimait l'attaquant des Capitals Tom Wilson. « Il a bien joué dans les deux derniers matchs. C'est notre travail de le faire paraître comme le gardien des deux premières parties. Nous lui rendrons la tâche difficile. »

En attendant, ce gain signé Vasilevskiy est énorme pour le Lightning. Non seulement l'équipe a-t-elle gagné deux gros matchs à l'étranger, mais voilà qu'elle reprend l'avantage de la glace après avoir tiré de l'arrière 2-0 après les deux premières parties à Washington.

Jeudi soir, ce n'était pas parfait, mais Tampa Bay va le prendre.

« Je pense que plus le match progresse, plus tu sais ce que tu fais de bien et de mal, a expliqué Stamkos. Nous allons nous ajuster. J'ai trouvé que nous avons fait d'excellents ajustements après les deux premiers matchs et dans le match no 3. Ce soir est peut-être l'une de ces rencontres que tu oublies et tu remercies ton gardien de but. On se réveille demain matin et c'est 2-2 et on retourne à domicile. »

Après tout, une victoire est une victoire.

« Absolument », a conclu Stamkos.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.