Skip to main content

Le gros trio anime l'attaque dans le gain de 6-3 du Canadien

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le trio d'attaquants vedettes du Canadien a fait la fête aux Thrashers d'Atlanta, mardi, et le Tricolore a stoppé à cinq sa série de défaites grâce à un gain écrasant de 6-3 contre les Thrashers d'Atlanta.

A force d'essayer des combinaisons, l'entraîneur Bob Gainey a eu la main heureuse en regroupant Saku Koivu, Alex Kovalev et Alex Tanguay. L'unité a répondu à l'appel en récoltant 11 points.

Tanguay a contribué au réveil des deux autres, en connaissant une soirée de deux buts et trois passes - il a ainsi égalé un sommet personnel dans la LNH. Kovalev y est allé d'un doublé, ses 18e et 19e filets, en plus d'amasser une aide, et Koivu a complété avec un but et deux passes. Glen Metropolit a été l'autre marqueur. Le défenseur Andrei Markov a amassé trois aides.

"On va laisser de côté les exploits personnels à ce stade de la saison, a commenté Tanguay. Tout ce qui compte c'est la victoire. On a gagné en utilisant la recette de l'équipe ces dernières saisons, soit en ayant du succès sur le jeu de puissance.

"On va accepter les deux points et se préparer en vue du prochain match, a-t-il ajouté. On n'a pas le choix, on le sait. On doit continuer de travailler fort."

Kovalev, qui en a vu d'autres, a simplement parlé d'un pas dans la bonne voie.

"On savait pour quelles raisons on nous a regroupés, a-t-il dit. C'était pour qu'on prenne les choses en main. On a bien réagi, mais ce n'est qu'un match. On doit enchaîner et souhaiter que tout le monde emboîte le pas."

La réplique des Thrashers (30-38-6) est venue des bâtons des Joey Crabb, Ilya Kovalchuk, son 38e, et Zach Bogosian. Rich Peverley a amassé deux passes. Le Lavallois Eric Perrin, lui, a atteint le plateau des 100 points dans la LNH.

Carey Price n'a pas été trop sollicité pour une fois devant le filet (22 arrêts), même s'il a été plus occupé que Kari Lehtonen (17 arrêts).

Le CH (37-27-9) occupe donc seul le huitième rang de l'Association Est avec 83 points, deux de plus que les Panthers de la Floride. Les deux équipes ont joué 73 rencontres.

Peu convaincant

Le Canadien n'avait guère été convaincant en début de match. Au moins il a terminé la période initiale sur une égalité de 1-1, malgré l'avantage de 10-4 des visiteurs dans la colonne des tirs. Il avait même réussi à prendre les devants, à 7:21.

Après avoir reçu la passe de Kovalev, Tanguay a vu le défenseur Ron Hainsey rater son jeu en entrée de zone, avant de se diriger librement vers Lehtonen qu'il a habilement déjoué.

Les Thrashers ont créé l'égalité à 14:02, en profitant d'un revirement dans leur propre territoire. Le défenseur Patrice Brisebois s'est avancé et Guillaume Latendresse l'a mal couvert derrière. S'en est suivie une descente à trois contre un, que Crabb a concrétisée.

Réveil du "PP"

Le Tricolore a fait payer chèrement l'indiscipline des "moqueurs roux" en deuxième période, en faisant mouche trois fois en quatre attaques massives contre la pire équipe de la LNH en infériorité. C'est autant de buts en supériorité qu'au total des neuf matchs précédents!

Les buts de Tanguay et de Kovalev, inscrits à 13:46 et à 15:24 pendant la double pénalité mineure qu'a écopée le jeune Bryan Little, ont porté le score à 5-2.

Tout juste auparavant, Price a réalisé un arrêt spectaculaire de la mitaine aux dépens de Kovalchuk.

A 8:37, Kovalev avait redonné l'avance pour la troisième fois de la soirée, 3-2, en supériorité. Il a été aidé de Koivu et Tanguay.

Les équipes ont échangé des buts en amorce de période. Metropolit a d'abord complété la stratégie de Chris Higgins, dès la 32e seconde d'action. Kovalchuk a ensuite marqué d'un tir des poignets qui est passé sous le bras de Price, à 2:41, pendant un jeu de puissance.

Koivu a fait 6-2 au début du dernier tiers. Le défenseur recrue Bogosian a complété les hostilités.

En voir plus