Skip to main content

Le Canadien se relève et prend la mesure des Penguins 4-2 au Centre Bell

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a livré sa meilleure performance en sept matchs, soit depuis le début de sa mauvaise séquence, parvenant presque à maîtriser les deux meilleurs marqueurs de la LNH, Evgeni Malkin et Sidney Crosby, et il a pris la mesure des Penguins de Pittsburgh 4-2, mardi, devant 21 273 spectateurs au Centre Bell.

Le Tricolore (29-16-6) s'est appliqué à la tâche, dominant les Penguins 35-23 dans la colonne des lancers, à la grande satisfaction de l'entraîneur Guy Carbonneau.

Roman Hamrlik, Chris Higgins, Maxim Lapierre et Andrei Kostitsyn ont déjoué Marc-André Fleury. Hamrlik a de plus amassé une passe.

Tout ce que Lapierre touche dans le moment se transforme en or. Il a pivoté une unité de jeunes dynamique en compagnie de Sergei Kostitsyn et de Max Pacioretty.

Auteur d'une passe, Alex Kovalev a offert un effort louable, aux côtés de Tomas Plekanec et d'Andrei K. Le trio a toutefois été loin de recréer la magie de la saison dernière.

Luca Caputi et Malkin ont trompé la vigilance de Carey Price dans le camp des Penguins (24-23-5), qui manquent cruellement les services du défenseur vedette Sergei Gonchar en supériorité numérique.

Belle récupération

Le premier vingt s'est déroulé à vive allure. Le Canadien a bien récupéré après avoir cédé le premier but pour la sixième fois en sept matchs.

Rappelé lundi de la Ligue américaine, l'ailier recrue Caputi n'oubliera pas de sitôt ses débuts dans la LNH puisqu'il a marqué dès sa première présence, à 2:30. Le Torontois âgé de 20 ans a démontré beaucoup d'acharnement devant le filet de Price.

A la reprise de l'action, Alex Henry et Eric Godard ont engagé le combat. Le joueur du Tricolore n'a pas porté les meilleurs coups.

A 4:31, Hamrlik a créé l'égalité, profitant de la combativité de Sergei Kostitsyn. Le vétéran défenseur s'est avancé vers l'enclave, au moment où Kostitsyn a subtilisé le disque au gardien Fleury derrière le filet. C'était pour lui une première réussite en 47 rencontres.

Higgins en infériorité

Le CH a connu une de ses meilleures deuxièmes périodes depuis un bout de temps. Le but de Higgins en infériorité numérique, à 10:17, a fait tourner le vent. Mike Komisarek venait d'être puni pour avoir retardé le jeu. Higgins s'est détaché du défenseur Kris Letang à partir de la ligne bleue des siens. Il s'est échappé, avant de décocher un tir des poignets du côté de la mitaine qui a mystifié Fleury.

C'était le neuvième filet de l'équipe en infériorité cette saison. Il s'agit du deuxième meilleur total de la LNH.

Lapierre a fait 3-1 à 15:07, en complétant la stratégie de Max Pacioretty. Les Penguins ont péché de quelques revirements sur la séquence. Avec le défenseur Alex Goligoski sur le dos, Pacioretty a fait une passe du revers devant le but. Lapierre avait la lame de son bâton positionnée au bon endroit.

Les Penguins ont rétréci l'écart à un but à 10:33 de la troisième période, pendant un jeu de puissance. Solide jusque-là, Price a vu la rondelle lui glisser entre les jambières à la suite du tir de Malkin.

En voir plus