Skip to main content

Le Canadien plie l'échine 2-1 contre les Bruins au Colisée Pepsi

LNH.com @NHL

QUEBEC - Le Canadien avait gardé le meilleur pour la fin. Mené par deux buts après deux périodes, le Tricolore s'est mis à la tâche en troisième, sans toutefois être capable de ramener le score à égalité.

Les Bruins de Boston l'ont finalement emporté 2-1, dimanche, devant une salle comble de 15 141 spectateurs au Colisée Pepsi.

Le but du défenseur Josh Gorges, en supériorité numérique, au début de l'engagement final a revigoré les troupiers de l'entraîneur Jacques Martin, qui ont par la suite bourdonné pendant de longs moments près du but de Tuukka Rask. Ils n'ont pu faire 2-2, même s'ils ont déployé une attaque massive à six minutes de la fin et qu'ils ont eu le meilleur 9-2 au chapitre des lancers.

"A mesure que le match progressait, on parvenait à garder la rondelle en zone adverse et à casser des jeux en territoire neutre, a observé Martin. C'est le style de jeu qu'on veut préconiser."

Michael Ryder et Chuck Kobasew ont déjoué Jaroslav Halak, qui a fait face à 22 tirs. Rask, lui, a été mis à l'épreuve 29 fois.

Deux jeunes Québécois ont bien paru: David Desharnais, du côté du CH, et Maxime Sauvé, chez les Bruins.

"Même avant la troisième période, Desharnais était notre attaquant qui s'était le plus démarqué", a relevé Martin, en confirmant que le jeune homme mélangeait les cartes.

"On dit que ses chances sont minces de mériter un poste à la position de centre. En fait, ce sont les joueurs qui dictent leur hiérarchie dans le groupe. Il (Desharnais) est un jeune déterminé. Il a progressé et il se met en évidence. C'est un jeune qui a une grande force de caractère."

Le CH a donc subi une deuxième défaite de suite, après avoir signé deux victoires. Il complètera sa séquence de cinq rencontres en cinq soirs au Centre Bell, lundi, en accueillant les champions de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh.

La première vague de retranchements déferlera, mardi, au complexe sportif Bell de Brossard.

Bien en selle

Plus habiles à saisir les occasions, les Bruins menaient 2-0 après 40 minutes de jeu. Ryder a vu son tir bifurquer sur Ryan O'Byrne en amorce de premier tiers tandis que Kobasew a complété la manoeuvre amorcée par Sauvé, à 13:53 de la deuxième période.

Sur la séquence, le défenseur Gorges a mal paru, trébuchant d'abord dans ses lacets de patins avant de remettre le disque à Sauvé.

Après avoir vu les Bruins imposer le rythme au tiers initial, le Canadien a été plus hargneux en deuxième.

Brian Gionta a d'abord raté une belle occasion en début d'engagement, sa frappe en provenance du flanc droit frappant le poteau à la droite de Rask.

Sergei Kostitsyn et Jeff Lovecchio ont par la suite engagé un combat de poids coqs qui n'a pas fait de maître.

Après deux périodes, c'était l'égalité 20-20 dans les tirs.

En voir plus