Skip to main content

Le Canadien dispute son meilleur match du voyage, mais s'incline 4-3

LNH.com @NHL

WASHINGTON - Les joueurs du Canadien soutenaient, mercredi matin, avoir (finalement) saisi le message que leur a envoyé les dirigeants, mardi, en demandant à Alex Kovalev de rester chez lui et en rétrogradant le jeune Sergei Kostitsyn. Le message qu'aucun joueur n'est plus important que l'équipe. Ils ont démontré leur bonne volonté sur la glace du Verizon Center, mercredi, même s'ils ont plié l'échine 4-3 face Capitals de Washington, au terme de la séance des tirs de barrage.

Alexander Semin et Nicklas Backstrom ont déjoué Carey Price tandis que Tomas Plekanec et Andrei Markov n'ont pas réussi à battre José Théodore.

N'empêche, Price a, pour une fois, été à la hauteur et le jeu de puissance a fourni les trois buts - ceux des Chris Higgins, Andrei Kostitsyn et Plekanec. Markov a récolté trois passes. Le nouveau venu Mathieu Schneider a amassé une aide - son 200e point dans l'uniforme bleu-blanc-rouge.

De retour de la suspension de deux matchs qu'il a purgée, Plekanec a offert une solide performance. L'aîné des Kostitsyn a aussi bien réagi à la suite du renvoi de son frère dans les rangs mineurs. Et Markov a connu son meilleur match depuis quelque temps, en l'absence de son compatriote Kovalev.

Le directeur général Bob Gainey pourraît être tenté de prolonger la période de réflexion de "l'Artiste", advenant que l'équipe l'emporte à Pittsburgh, jeudi, contre les Penguins.

Alexander Ovechkin, son 42e, Backstrom et David Steckel ont été les marqueurs des Capitals en temps réglementaire.

Alexandre le Grand

C'était 2-2 après une période, et le Canadien devait une fière chandelle à Price, qui a été vigilant, ainsi qu'à l'efficacité de son jeu de puissance.

Higgins a ouvert le score, à 2:33, quelques secondes après que Mike Green eut été puni parce qu'il a projeté la rondelle loin dans les gradins. Higgins a soulevé le retour du tir de Markov qui avait donné contre la bande.

Ovechkin a donné la réplique, à 10:07, en y allant d'une irrésistible poussée. En quittant le banc, il s'est fait une passe du revers en tournoyant autour de Roman Hamrlik au centre de la patinoire. S'amenant à pleine vapeur sur le flanc gauche, il s'est défait de Kyle Chipchura avant de perdre l'équilibre, en coupant vers le filet. Il a tout de même déjoué Price, étendu de tout son long. Un but qui fera assurément le "top-10" des plus spectaculaires de la saison dans la LNH.

Les Caps ont pris les devants à 13:42 au début de la deuxième supériorité numérique d'affilée qu'ils ont pu déployer. Backstrom et Sergei Fedorov ont uni leurs efforts, le Suédois mettant la touche finale.

Les visiteurs ont créé l'égalité à 17:03 en voyant la chance leur sourire. La passe qu'a tentée Kostitsyn vers Tomas Plekanec a été déviée par le défenseur John Erskine.

Bonne deuxième

Aucun but n'a été marqué au deuxième vingt, qui a été beaucoup moins animé. Le Canadien a livré une solide période à l'étranger, la deuxième étant habituellement son talon d'Achille. Il a resserré le jeu en défense et bien résisté aux attaques d'Ovechkin, Price tenant le fort.

Les Caps ont eu le meilleur 10-9 dans les tirs. Les équipes ont eu une occasion chacune en supériorité.

Steckel égalise

Le Canadien a continué son travail efficace en troisième. Il n'a jamais ralenti après que Plekanec eût déjoué Théodore au cours d'une attaque massive à 8:57. Le gardien des Capitals a vu le disque glisser sous son bloqueur.

Les hôtes n'avaient pas dit leur dernier mot, Steckel créant l'impasse à 17:39. Le grand joueur de centre a redirigé le lancer en provenance de la ligne bleue de Tom Poti, à la suite d'une mise en jeu dans la zone du CH.

En voir plus