Skip to main content

Le Canadien amorce, mardi, une séquence cruciale au Centre Bell

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien amorce, mardi, une séquence cruciale au cours de laquelle il va livrer neuf matchs à domicile sur les 10 qu'il lui reste à jouer en mars.

C'est le moment d'engranger de précieux points, principalement parce que le Tricolore va disputer quatre de ses six dernières rencontres de la saison en avril à l'étranger, où il en arrache énormément depuis le début de 2009 (5-13-1).

Une récolte de 15 points dans ses 10 prochains matchs placerait l'équipe dans une très bonne position.

"On est maître de notre destinée", a affirmé le capitaine Saku Koivu à Dallas, dimanche, où l'équipe a signé une importante victoire de 3-1 aux dépens des Stars.

"C'est le moment de se hisser en séries", a lancé l'attaquant Alex Tanguay, "de se détacher du peloton d'équipes qui sont impliquées dans la lutte. On doit éviter de se retrouver dans la position, où notre dernier match de la saison serait décisif."

L'occasion est d'autant plus belle que le "bleu-blanc-rouge" va se frotter à sept adversaires totalisant moins de points que lui.

Cette séquence de matchs au Centre Bell tombe bien puisque le Canadien est beaucoup plus à l'aise sur sa patinoire comme le montre sa fiche de 9-2 depuis le début de janvier.

De la grande visite

Au menu de la semaine: d'abord les Oilers d'Edmonton, ensuite les Islanders de New York, jeudi, et les Devils du New Jersey, samedi.

Le Canadien ayant eu congé d'entraînement, lundi, on ne saura que mardi matin si Carey Price va affronter les Oilers en soirée. Le jeune gardien devrait être de retour devant le filet, après avoir offert deux bonnes prestations. Si c'est le cas, Price va tenter de faire oublier l'humiliante défaite de 7-2 qu'il a subie à Edmonton, le 11 février - la pire qu'il ait encaissée en carrière.

Septièmes dans l'Ouest avec 70 points, les Oilers font partie d'un groupe de neuf équipes engagées dans une lutte à finir. Avant lundi, seulement 11 points séparaient les équipes de cinquième et de 13e places de l'association.

Le Tricolore ne devra pas prendre les Islanders à la légère deux jours plus tard. Misant sur le Québécois Yann Danis comme gardien, anciennement de l'organisation montréalaise, l'équipe de dernier rang de la LNH a remporté cinq de ses 10 derniers matchs, incluant ses deux derniers.

La visite samedi de Martin Brodeur, la première de la saison, sera fort attendue. Le gardien vedette des Devils pourrait égaler la marque de la LNH de 551 victoires, appartenant à Patrick Roy, s'il remporte les deux premiers matchs des siens cette semaine.

Brodeur, qui a raté environ quatre mois d'action en raison d'une blessure à un coude, connaît beaucoup de succès contre le Canadien (dossier de 34-15-5, moyenne de 1,80), particulièrement à Montréal même s'il a subi la défaite à ses deux derniers matchs en mars 2008 face à Price (2-1 et 4-0).

Les Devils, qui ont remporté les trois premiers duels de la saison contre le CH, sont sur une irrésistible lancée, ayant savouré 19 gains à leurs 25 dernières sorties.

En voir plus