Skip to main content

Le Canadien a raison des Sabres 3-2 dans un match âprement disputé

LNH.com @NHL

MONTREAL - La saison en montagnes russes du Canadien s'est poursuivie, samedi soir, au Centre Bell. Cette fois, le Tricolore s'est retrouvé au sommet après avoir disposé des Sabres de Buffalo qu'il a vaincus 3-2 au terme d'un match âprement disputé.

Le Tricolore a ainsi bien entrepris son séjour de sept matchs à domicile.

Les joueurs de Guy Carbonneau ont dû combler un retard d'un but à deux reprises pour finalement s'imposer face à leurs rivaux de la section nord-est. Andrei Kostitsyn a livré un de ses bons matchs, affichant le dynamisme qui le caractérisait la saison dernière. Le Bélarusse a marqué un but (4e) en plus d'amasser une aide.

Steve Bégin (3e) et Andrei Markov (3e) ont réussi les autres filets.

Thomas Vanek a inscrit les buts des Sabres, ses 16 et 17e, un sommet dans la Ligue nationale.

Un dégagement raté

Les occasions de marquer ont été bien partagées au premier vingt. Une erreur de Christopher Higgins a toutefois mené au seul but de l'engagement. Durant une pénalité à Sergei Kostitsyn, Higgins a raté son dégagement, pourtant facile à réaliser. Le défenseur Jaroslav Spacek a retourné le disque vers le filet d'où Vanek l'a habilement glissé sous Carey Price. L'Américain aurait aimé disparaître sous la glace. Quant à Kostitsyn, il a été chassé pour avoir répliqué à un coup de bâton. Une faute d'indiscipline dans son cas.

Son frère Andrei a "réparé les pots cassés" tôt en deuxième. Il a exercé un bel échec-avant pour s'emparer d'une rondelle libre et se diriger vers Patrick Lalime qu'il a déjoué d'un revers. Une (rare) erreur de Josh Gorges a ensuite permis à Vanek d'inscrire son deuxième but du match.

Bégin et Markov ont répliqué pour donner les devants au Canadien pour la première fois de la rencontre. Bégin a eu raison de Lalime d'un lancer sur réception après une belle passe de Maxim Lapierre. Celui-ci s'inscrivait à la marque (2-1-3) dans un troisième match de suite. Markov a enchainé avec, cette fois, la complicité de Saku Koivu qui l'avait bien repéré fonçant au filet. On jouait alors à quatre contre quatre.

Le Canadien a perdu une occasion en or d'ajouter à son avance en troisième. Le bleu-blanc-rouge a bénéficié d'une supériorité numérique de deux joueurs pendant deux pleines minutes. Sans succès.

Le Tricolore a quand même pu préserver son avance jusqu'à la fin.

En voir plus