Skip to main content

Le Canadien a raison des Coyotes 4-1 dans un match tumultueux

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien, cette saison, ne se fera pas brasser sans répliquer, surtout devant ses partisans. Dans un match fort tumultueux, le Tricolore a vaincu les Coyotes de Phoenix 4-1, samedi soir, au Centre Bell, à la grande joie d'un public souvent survolté.

Une charge de Kurt Sauer, des Coyotes, aux dépens d'Andrei Kostitsyn en deuxième période, a vite transformé le match en "règlement de comptes". A ce jeu, Georges Laraque s'est retrouvé au centre de bien des disputes. Kostitsyn, lui, n'a pu terminer la rencontre.

Alex Tanguay a animé l'attaque en inscrivant ses deuxième et troisième buts. Saku Koivu (2e) et Robert Lang (3e) ont réussi les autres. Koivu a ajouté deux passes.

Shane Doan a privé Carey Price d'un jeu blanc en troisième.

Cette victoire a permis au Canadien (4-0-1) de demeurer invaincu en temps règlementaire.

Un trio productif

Un bon synchronisme s'installe graduellement dans le trio de Koivu. L'unité du capitaine a ainsi inscrit les deux buts de la première période.

Tanguay a marqué à 6:11 d'un tir de l'enclave après une belle passe du revers du Finlandais. La défense des Coyotes avait "oublié" Tanguay devant le filet d'Ilya Bryzgalov. Guillaume Latendresse a mérité une aide, sa cinquième de la saison.

Koivu a doublé l'avance du Tricolore à 11:17. Cette fois, il a profité d'une longue passe en diagonale d'Andrei Markov. Du grand art.

Price a été solide en première malgré la domination du Canadien. Il a réalisé son meilleur arrêt aux dépens de Doan d'un rapide déplacement sur sa gauche. Il a aussi joué de chance quand Peter Mueller a raté un filet désert.

Andrei Kostitsyn blessé

La deuxième période a été marquée par la charge de Sauer à l'endroit d'Andrei Kostitsyn. Le défenseur du Phoenix a projeté Kostitsyn contre la clôture de son avant-bras, un geste qui a assommé le Bélarusse. Il a fallu plusieurs minutes avant qu'il puisse retrouver ses esprits. Il a finalement quitté la glace soutenu par des coéquipiers dont son frère Sergei, visiblement inquiet. Le coup de Sauer n'a pas été sanctionné par les arbitres Wes McCauley et Brad Meier. Il n'en fallait pas davantage pour mettre le feu aux poudres.

Sauer est rapidement devenu un joueur marqué, comme l'ensemble des Coyotes. Laraque a vainement cherché à l'affronter, ce qu'a réussi Tom Kostopoulos. Laraque, sous les encouragements de la foule, a finalement trouvé un adversaire "consentant". Il a martelé Todd Fedoruk avant de le renverser sur la patinoire. Les arbitres, on s'en doute, avaient depuis longtemps perdu le contrôle de la rencontre.

Côté hockey, le Canadien a ajouté deux autres buts. Tanguay a complété une belle manoeuvre de Koivu et Markov à 12:56, puis Lang a fait 4-0 à 19:05 au moment où on jouait à quatre contre quatre. La passe de Koivu était sa 422e, ce qui lui a permis de dépasser Maurice Richard au septième rang dans l'histoire du Canadien.

Doan a marqué l'unique filet des Coyotes à 10:00 de la troisième période.

Les deux équipes devront attendre à la saison prochaine avant d'en découdre à nouveau.

En voir plus